Publicité
29 mai 2019 - 16:08

Croissance du nombre d’élèves : une nouvelle école à Rivière-du-Loup est «plus que nécessaire»

Toutes les réactions 1

La Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup s’affaire présentement à préparer la prochaine rentrée scolaire pour ses quelque 6 377 élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire. Or, la rentrée 2019-2020 promet encore de nombreux défis quant à la gestion des espaces des écoles actuelles avec la poursuite de la croissance de la clientèle scolaire.  

Rappelons que, depuis quelques années, la commission a déposé et réitéré des demandes d’ajout d’espace auprès du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) pour la construction d’une nouvelle école à Rivière-du-Loup et pour la construction d’un gymnase et l’ajout de quatre classes à Saint-Modeste. 

Aussi, en réponse aux besoins identifiés par la commission scolaire, le MÉES avait autorisé l’ajout de trois unités modulaires à l’École internationale Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup et à l’École Saint-Modeste, pour répondre aux besoins urgents dans ces deux milieux en juin 2018.

RIVIÈRE-DU-LOUP

À l’École internationale Saint-François-Xavier, malgré l’installation des trois unités modulaires à l’automne dernier, la clientèle scolaire poursuit la croissance anticipée. L’ajout de deux groupes additionnels d’élèves, pour la prochaine année scolaire, ramène le défi de la gestion des espaces, l’école étant à nouveau utilisée au maximum de sa capacité dès la rentrée. En effet, au terme de la période d’inscription, on comptait 27 élèves de plus, dans cette école, qu’à pareille date l’année dernière. La situation est similaire à l’École Roy et Joly qui accueillera aussi deux groupes additionnels d’élèves en 2019-2020, comptant elle aussi 20 élèves de plus qu’à pareille date l’année dernière. 

La hausse de la clientèle constatée dans ces deux milieux confirme la croissance anticipée par la commission scolaire et que la construction d’une nouvelle école à Rivière-du-Loup est plus que nécessaire. La commission scolaire est pied d’œuvre pour que le projet de construction d’une nouvelle école à Rivière-du-Loup soit priorisé par le MÉES, et qu’une annonce positive soit faite dans les meilleurs délais.

SAINT-MODESTE

Le scénario est semblable dans la municipalité voisine de Saint-Modeste. Si les trois unités modulaires ajoutées l’automne dernier ont permis d’améliorer les conditions d’enseignement cette année, l’arrivée d’un groupe additionnel dès la prochaine rentrée scolaire replacera le milieu en situation précaire, celui-ci comptant également 15 élèves de plus qu’à pareille date l’année dernière. Encore ici, la commission scolaire est pied d’œuvre pour que le projet de construction d’un gymnase et l’ajout de quatre classes à Saint-Modeste voit le jour incessamment.

SAINT-ANTONIN

Finalement, la commission scolaire a également entamé des discussions avec la Municipalité de Saint-Antonin pour valider les prévisions de clientèle et les impacts des projets domiciliaires en cours. En effet, l’École Lanouette établie dans cette municipalité est également utilisée au maximum de sa capacité et l’analyse préliminaire démontre que ce secteur vivra aussi une croissance de la clientèle scolaire à court terme. Une demande formelle d’ajout d’espace, auprès du MÉES, pourrait d’ailleurs se concrétiser au cours des prochains mois.

La commission scolaire a évidemment réitéré ses demandes auprès du MÉES et tenu des rencontres avec les autorités concernées pour faire avancer l’échéance de la réalisation de ces deux projets d’importance, ceux-ci demeurant des priorités à très court terme, surtout avec l’avènement des maternelles 4 ans à temps plein. Elle travaille également en étroite collaboration avec le député de la Circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, la mairesse de la Ville de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, et le maire de la Municipalité de Saint-Modeste, Louis-Marie Bastille, pour rappeler aux différentes instances l’importance de ces projets pour les milieux concernés et assurer des conditions optimales pour la réussite de nos élèves et soutenir le développement socio-économique de nos communautés. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Une pierre d’un coup ! Faire une nouvelle école sur les terrains de Premier Tech pour les résidents de St-Antonin (secteur rivière -verte ) et Rivière -du-Loup ( St-Ludger) ! Logique comme idée et les enfants eux ne feront pas de différences entre les 2 secteurs et dans le futur FUSIONNERONT !

    Steeve - 2019-05-29 16:49