Publicité
1 juin 2019 - 13:58

Une fusion réussie entre la Société d'histoire et le Musée du TémiscouataUne fusion réussie entre la Société d'histoire et le Musée du Témiscouata

La Société d'histoire et d'archéologie du Témiscouata (S.H.A.T.) a annoncé le 17 mai la réussite du processus de fusion entre la SHAT, qui gère le Fort Ingall, et le Musée du Témiscouata. Les deux partenaires ont voté en faveur du processus de regroupement des conseils d'administration lors d'assemblées générales extraordinaires, qui se sont tenues les 15 et 16 mai, au Fort Ingall et au BeauLieu Culturel du Témiscouata.

Cette fusion est le résultat des démarches entamées en 2012, qui ont notamment mené à la création de l'exposition permanente Enracinés du Musée du Témiscouata. Les négociations entre les deux organismes se sont intensifiées au cours de la dernière année, tel que l'indique le président de la SHAT, Alexandre April. «Je suis tellement fier du résultat avec tout l’effort que nous avons mis sur le dossier depuis un an. Un beau travail d’équipe a été accompli par les administrateurs et la direction. Cette unification démontre comment les gens sont ouvert à travailler ensemble au Témiscouata, continuons de cheminer de l’avant pour faire développer le Fort Ingall, le Musée et toute la culture Témiscouataine!» De son côté, Andréanne Cryans, présidente du Musée du Témiscouata, explique la décision du point de vue de son conseil d'administration. «Nous croyons que la meilleure option pour le développement de notre Musée passe par la collaboration et le partage de ressources. Nous sommes confiants pour la suite.»

La SHAT est un organisme à but non lucratif dont les principaux objectifs sont la recherche et la diffusion de l’histoire régionale, ainsi que la conservation et la mise en valeur des sites archéologiques du territoire.

Publicité

Commentez cet article