Publicité
22 mai 2019 - 16:25 | Mis à jour : 18:03

Des radiologistes comme une denrée rare

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 4

Avec seulement deux postes sur six qui seront occupés en juillet prochain au Centre hospitalier régional du Grand-Portage, les radiologistes sont une denrée rare à Rivière-du-Loup. Une situation qui force le CISSS du Bas-Saint-Laurent a intensifier ses mesures correctrices.

L'annonce de la démission, mardi, d'une spécialiste force donc les gestionnaires à intensifier les actions implantées aux cours des derniers mois. Il s'agit d'un troisième départ d'un radiologiste en un an. Les deux premiers postes n'avaient pas encore été remplacés.

«Nous avons déjà rencontré les deux radiologistes qui demeurent afin de les rassurer et de voir les améliorations à apporter au processus. Des efforts ont déjà été mis de l'avant, mais ils doivent être intensifiés, notamment dans l'amélioration du climat de travail», reconnait le Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels au CISSS.

Le Dr Carvalho souligne qu'il faudra aussi se montrer rassurant auprès des médecins résidents qui ne sont pas insensibles à un climat délétère. «Ramener un climat favorable est l'une des mesures importantes qui nous aidera dans la rétention à long terme des résidents. La qualité de vie, pensons seulement au trafic routier, est aussi à mettre de l'avant.»

L'intensification du recrutement est aussi l'une des priorités, notamment chez les médecins dépanneurs en radiologie. À ce propos, l’un d’eux, de Montréal, viendra assurer la garde sur place une semaine par mois à partir de la fin du mois d’aout et le second pourrait être disponible quelques jours par mois.

La conseillère-cadre aux communications stratégiques, Ariane Doucet-Michaud, précise que le CISSS est également à la recherche de solutions permanentes pour le service de radiologie en collaboration avec ses partenaires, dont l’Association des radiologistes du Québec.

D'ici là, la lecture d’examens à distance en continu pourrait être assurée avec des partenaires du réseau. Le CISSS mettra l'emphase sur le développement de la pratique autonome pour les technologues d'imagerie médicale.

PAVILLON D'ENSEIGNEMENT

Le Dr Carvalho n'a pas caché son engouement pour l'implantation d'un pavillon d'enseignement de la médecine de l'Université Laval à Rimouski en 2022. L'un des impacts positifs pourrait se mesurer par un taux de rétention accru chez les jeunes médecins.

«Il y a deux aspects. Le premier est l'attractivité en région. Ils vont étudier ici, dans la région. Ils vont découvrir un cadre de vie enchanteur, ils vont s'implanter. Le second est la pratique régionale, c'est un contexte différent de l'hyperspécialisation que l'on retrouve dans les grands centres.»

Ce dernier a conclu que si chacun des départs était différent, la CISSS maintient sa volonté à maintenir le service de radiologie au CHRGP et prendra les moyens suffisant pour y parvenir.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Avant de dire n'importe quoi, il faudrait bien savoir d'où origine le problème....! Probablement et je dis bien PROBABLEMENT, que le problème est à l'interne, simple question comme çà. Je pense qu'il faudrait poser la question à la personne responsable du département ici à RDL et ensuite à la direction générale à Rimouski. Lorsque nous aurons leurs versions, à ce moment là, il sera facile, non pas de juger, mais bien de se faire une opinion logique.

    Pierre M. Drayaf - 2019-05-23 09:15
  • ca doit etre ecris par un caquiste..par chance que vous avez les liberaux pour vous defendre .Jean lacoche adis que legeault ressemblait a robert Bourassa ja mais robert bourassa ne reculait mettez de l;huile a votre transmission elle ne marche que du reculons

    gogo - 2019-05-22 23:00
  • La rumeur veut qu'un duo de radiologiste avait quitté pour Edmundston en raison des effets de l'ex-ministre Barette...

    Rumeur-du-loup - 2019-05-22 19:49
  • On dirait que le cisss met seulement l’emphase sur l’hôpital de Rimouski...

    David - 2019-05-22 16:52