Publicité
1 avril 2019 - 13:34

Opération nationale concertée pour le port de la ceinture de sécurité

L’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), l’Association des directeurs de police du Québec (ADPQ) et Contrôle routier Québec (CRQ) tiendront de nombreuses interventions planifiées à travers la province, du 29 mars au 4 avril, dans le cadre de l’Opération nationale concertée ceinture 2019.

C’est sous le thème «Sur la route, la sécurité et moi ça clique!», qui vise à rappeler l’importance de boucler sa ceinture de sécurité et à amener l’ensemble des occupants d’un véhicule à faire de même, que se déploiera la 12e édition de l’Opération ceinture.

Les recherches démontrent que la ceinture de sécurité contribue largement à sauver des vies et à diminuer la gravité des blessures. Si tous les occupants d’un véhicule bouclaient leur ceinture, on pourrait éviter environ 27 décès et 70 blessés graves chaque année.

Le port de la ceinture de sécurité est un simple geste qui sauve des vies. Elle réduit de moitié les risques d’être tué ou gravement blessé lors d’un accident. Chaque année, en moyenne, environ 30 % des conducteurs et passagers de véhicules de promenade décédés ne portaient pas leur ceinture.

De 2013 à 2017, en moyenne par année, 54 personnes décédées et 140 personnes blessées graves dans un accident ne portaient pas leur ceinture de sécurité (conducteurs et passagers).

Les pourcentages d’occupants d’un véhicule de promenade décédés dans un accident de 2013 à 2017 qui ne portaient pas leur ceinture sont :

  • conducteurs : 28,6 %
  • passagers avant : 15,5 %
  • passagers arrière : 35,7 %

Dans les accidents mortels impliquant au moins un véhicule lourd de 2007 à 2011, seulement 38 % des victimes décédées qui étaient à bord d’un véhicule lourd portaient leur ceinture. La problématique des gens qui ne portent pas la ceinture de sécurité dans les collisions mortelles est davantage marquée chez les hommes âgés de 25 à 49 ans. Le nombre de personnes qui ne portent pas leur ceinture de sécurité augmente au fur et à mesure que la nuit avance et est souvent associé à d’autres comportements dangereux comme la consommation d’alcool. Plus le taux d’alcoolémie augmente, plus le port de la ceinture diminue.

La Société de l’assurance automobile du Québec déploie, pour une deuxième année consécutive, une campagne de sensibilisation sur l’importance de s’attacher à l’arrière comme à l’avant. La campagne se tient du 25 mars au 21 avril.

 

Publicité

Commentez cet article