Publicité
12 mars 2019 - 13:12

Le ministre fédéral Pablo Rodriguez s’arrête à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez était de passage à Rivière-du-Loup le 11 mars pour annoncer l’octroi d’une aide financière de 150 000$ à l’organisme Rivière-du-Loup en spectacles. C’est la première fois en 10 ans qu’un ministre fédéral responsable de la culture s’arrêtait au Centre culturel Berger.

«Quand j’ai été nommé par le premier ministre, je suis allé directement dans mon bureau de Rideau Hall et j’ai dit à ma nouvelle équipe, ‘’c’est bien beau le bureau, mais ce n’est pas ici qu’on fait de bonnes politiques culturelles’’. C’est en parlant avec les gens sur le terrain et qui travaillent dans le milieu de la culture (…) Je fais le tour du Bas-Saint-Laurent et je rencontre les intervenants afin d’adapter les programmes de financement et d’interagir avec les gens», explique Pablo Rodriguez.

Ce dernier a été nommé ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme en juillet dernier et remplace ainsi Mélanie Joly. Cette dernière a été nommé ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Par ailleurs M. Rodriguez a réitéré son appui à Justin Trudeau malgré la controverse liée à SNC-Lavalin qui secoue les rangs libéraux depuis quelques mois déjà. «Je suis à 100% avec M. Trudeau, il a toujours ma confiance.» L’ex-ministre fédérale de la Justice Jody Wilson-Raybould a reproché au premier ministre Justin Trudeau et des membres du gouvernement d’avoir exercé des pressions à son endroit afin d’éviter un procès criminel à l’entreprise SNC-Lavalin pour corruption et fraude. La firme de génie montréalaise est accusée d’avoir versé des pots-de-vin aux autorités en Libye entre 2001 et 2011 dans le but d’obtenir un contrat de 58 M$.

Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme se dit confiant lorsqu’il dresse le bilan global du Parti libéral du Canada aux commandes du gouvernement du Canada. «Nous avons appliqué des mesures concrètes dont des allocations pour les enfants et d’autres destinées à nos ainés qui vivent un peu mieux. Je suis confiant d’obtenir l’appui de la majorité de la population, mais c’est au peuple de choisir», conclut Pablo Rodriguez.

La circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a été remportée à l’arrachée lors des deux dernières élections fédérales. Des dépouillements judiciaires ont été nécessaires pour départager le candidat du Nouveau Parti démocratique, François Lapointe de celui du Parti conservateur, Bernard Généreux en 2011. C’est finalement le NPD qui l’a emporté avec une avance de seulement 9 voix. La même chose s’est produite en 2015, entre Marie-Josée Normand du Parti libéral et Bernard Généreux du Parti conservateur. Cette fois, Bernard Généreux a remporté l’élection avec une avance de 272 voix.

Publicité

Commentez cet article