Publicité
25 janvier 2019 - 08:00 | Mis à jour : 28 janvier 2019 - 21:54

Saint-Honoré-de-Témiscouata se fait promoteur

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le maire de Saint-Honoré-de-Témiscouata, Richard Dubé, a mis le chapeau de promoteur pour parler de développements résidentiel et commercial dans sa municipalité. Ces projets coïncident avec la construction de l’autoroute 85 qui changera aussi le paysage de cette communauté.

Dans un premier temps, M. Dubé a indiqué que la Municipalité projetait un développement résidentiel de 40 terrains. «La Municipalité a acheté les sept terrains disponibles sur la rue Caron et cinq autres sur la rue Landry qui étaient à vendre, tous connectés au réseau d’égouts», a expliqué le maire. Notez qu’à Saint-Honoré, toutes les propriétés doivent avoir leur propre puits pour l’eau potable.

La Municipalité entend donc prolonger la rue Caron jusqu’à un ruisseau donnant ainsi accès à un développement boisé de 500 pieds de largeur, le Domaine du Bocage. «Les 6 ou 7 premiers terrains pourraient être desservis par le réseau d’égouts. Pour l’eau potable, elle est excellente dans ce secteur. La rue, qui passerait en plein centre du boisé, serait parallèle à celle de l’Église», a précisé M. Dubé.

SECTEUR COMMERCIAL

La Municipalité profiterait de la réalisation de l’autoroute 85 pour créer une zone commerciale à proximité de la voie rapide et de la rue de l’Église. Possédant déjà un terrain dans le secteur et profitant du fait que deux résidences seront expropriées, la Municipalité rendrait disponible un terrain commercial de 800 par 800 pieds.

Richard Dubé soutient que le taux de taxation très bas, 0.77 $ du 100 $ d’évaluation pour une résidence, représente un élément très intéressant pour les personnes qui s’établiraient à Saint-Honoré-de-Témiscouata. «De plus, l’autoroute 85 rendra les déplacements plus sécuritaires pour se rendre à Rivière-du-Loup, ça prendra environ 20 minutes», mentionne-t-il. Saint-Honoré-de-Témiscouata compte environ 780 habitants.

AUTOROUTE 85

La construction de l’autoroute 85 viendra modifier le paysage de la municipalité. «Le déboisement commencera d’ailleurs en 2019», a indiqué M. Dubé. Les trois entrées existantes seront conservées. Deux deviendront unidirectionnelles, soit aux extrémités du village. Celle centrale, donnant accès à la rue de l’Église, sera bidirectionnelle.

Bien entendu, le ministère des Transports devra procéder à plusieurs expropriations. Selon le maire, toutes les propriétés de l’entrée sud de la municipalité seront déplacées, dont le Motel Jasper. Dans ce secteur, des terrains sont disponibles sur la rue Principale. Du côté de l’entrée nord, toutes les résidences situées à proximité de la route 185 sont touchées. Comme on le mentionnait plus tôt, des résidences devront aussi être déplacées dans le secteur de la rue de l’Église. Notez que le garage de Sébastien Sirois demeurera en place et sera desservi par une voie de service.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Monsieur le Maire, connaissez-vous Freeport (Maine) ? Je vous suggère d'aller voir; ça pourrait vous inspirer pour les années futures.

    Septuagénaire de Québec - 2019-01-25 22:09