Publicité
24 janvier 2019 - 15:38 | Mis à jour : 25 janvier 2019 - 13:24

Les résidents de l’ile Verte plongés dans le noir

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les citoyens de la Municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, située sur l'ile Verte, devront passer une deuxième nuit consécutive sans électricité, en raison d’un bris dans un poteau survenu vers 21h le 23 janvier. Cette situation, combinée au verglas qui s’abat sur la région, empêche les équipes d’Hydro-Québec d’accéder à l’ile.

«Le problème, c’est que l’hélicoptère ne peut pas voler dans ces conditions météorologiques. Présentement, 51 clients du secteur de la pointe ouest de l'ile n’ont pas d’électricité. Nos équipes devraient décoller de L’Isle-Verte vers 8h demain matin», explique Catherine Bujold d’Hydro-Québec. Selon cette dernière, la société d’État ne pouvait permettre à ses monteurs de circuler sur le pont de glace, puisqu’il n’est pas encore balisé. «C’est malheureux, mais ce n’est pas une situation inhabituelle pour eux de subir des pannes sur de plus longues périodes», ajoute Mme Bujold.

La mairesse de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Louise Newbury, affirme que tous les résidents sont prémunis en cas de panne électrique, à l’aide de systèmes de chauffage d’appoint. «C’est difficile d’avoir accès à l’eau, parce que nos pompes ne fonctionnent plus, mais nous pouvons trouver des solutions. Le seul problème est le dispensaire, puisqu’il n’y a pas de chauffage d’appoint, et une infirmière s’y trouve sept jours sur sept, c’est une situation assez désagréable. Nous lui offrons notre collaboration. Nos citoyens sont capables de se débrouiller», précise Mme Newbury. Bien que 51 clients soient privés d’électricité, seulement une trentaine de personnes résident sur l’ile en hiver. La situation a été rétablie comme prévu le 25 janvier en avant-midi. 

Publicité

Commentez cet article