Publicité
11 janvier 2019 - 06:32

L’enjeu de la relève non apparentée en agriculture

Au Bas-Saint-Laurent comme dans plusieurs autres régions du Québec, de plus en plus de producteurs se rapprochent de la retraite et la pérennité des entreprises agricoles et la vitalité de nos milieux sont préoccupantes.

C’est ainsi que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), en collaboration avec le comité relève de la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent, invite la population à une rencontre de sensibilisation sur l’enjeu de la relève non apparentée en agriculture.

Au Bas-Saint-Laurent, ce sont 652 entreprises à risque de démantèlement qui ont été identifiées sur 2070 exploitations agricoles, soit près d’une sur trois (31,5%). Cela signifie autant d’occasions possibles de transferts non apparentés.

En participant à cette demi-journée d’information, vous connaitrez mieux les différentes ressources qui peuvent accompagner les propriétaires agricoles dans leur démarche. Transférer sa ferme à une relève non apparentée est une solution plutôt que de démanteler. On souhaite mieux vous outiller pour que vous puissiez contribuer à l’établissement de nouvelles relèves en agriculture et conserver le patrimoine agricole bas-laurentien.

Pour la MRC de Témiscouata, l’activité aura lieu le vendredi 25 janvier de 9 h à 11 h 45, au Centre d’études collégiales du Témiscouata, 71-A, rue Pelletier, Témiscouata-sur-le-Lac. Afin de faciliter l’organisation de la rencontre, on vous demande de bien vouloir confirmer votre présence auprès de Marie-Carmen Dumont au [email protected] ou par téléphone au 418 723-1939 poste 4610.

D’autres rencontres sont prévues, entre autres pour les MRC des Basques et de Rivière-du-Loup le 21 février et la MRC de Kamouraska le 9 avril.

Publicité

Commentez cet article