Publicité
1 janvier 2019 - 07:33

Le parc éolien Nicolas-Riou fait des heureux

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

La mise en marche du parc éolien Nicolas-Riou a été annoncée avec beaucoup d’enthousiasme en janvier 2018 et la première année d’opération aura donné raison aux promoteurs du projet. C’est le cas de le dire…le vent a bien tourné au cours des 12 derniers mois, au plus grand plaisir des communautés du Bas-Saint-Laurent. 

Le coup d’envoi a officiellement été donné le 11 janvier, après plusieurs années de travail. Rapidement, les 65 éoliennes de 3,45 MW chacune se sont mises au travail. «Le gisement éolien s’est comporté de meilleure façon que les prévisions, alors il y a beaucoup de bonne humeur bien entendu parmi les actionnaires, qu’ils soient privés ou publics», souligne Michel Lagacé, président de la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent (RIEBSL).

«Les partenaires publics représentent 300 000 citoyens au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. C’est beaucoup de personnes qui ont des raisons d’être heureuses en cette fin d’année», ajoute-t-il. 

Concrètement, on estime que la dernière année du parc éolien Nicolas-Riou permettra de remettre entre 850 000 $ et 900 000 $ aux communautés locales. Un premier versement a été réalisé cet été. «On avait prévu dans les plans d’affaires initiaux recevoir environ 740 000 $ en additionnant ensemble les bénéfices des parcs Roncevaux et Nicolas-Riou. Mais cette année, on devrait être à plus de 1 M $», illustre M. Lagacé. 

«Cet argent permet d’investir dans des projets structurants qui sont importants pour les communautés. Par exemple, à la MRC de Rivière-du-Loup, le conseil s’est montré favorable à une demande de la Maison Desjardins des soins palliatifs du KRTB en lui offrant 105 000 $ répartis sur trois ans pour le maintien de ses activités. Ne pas avoir eu ces nouveaux revenus-là, ce n’aurait pas été possible.»

La MRC des Basques a elle aussi vu rapidement les bénéfices de ce projet. Le parc éolien Nicolas-Riou, qui est situé sur les terres publiques et privées des municipalités de Sainte-Françoise, Saint-Mathieu-de-Rioux, Saint-Médard dans la MRC des Basques, a bénéficié de plusieurs retombées économiques. 

«On peut dire mission accomplie […] Les ressources qui sont à l’entretien du parc demeurent en forte majorité dans les Basques, surtout à Trois-Pistoles et Saint-Jean-de-Dieu. C’est de très bonnes nouvelles. Ce sont des gens qui viennent enrichir le tissu social et économique dans cette MRC.»

CROIRE À L’ÉOLIEN 

Chose certaine, la réalisation du parc éolien Nicolas-Riou s’est conclue dans une fenêtre intéressante. À la fin octobre, le gouvernement Legault a annoncé mettre le controversé projet d'éoliennes Apuiat sur la glace, le temps qu’Hydro-Québec écoule ses surplus. 

Optimiste, Michel Lagacé croit que le premier ministre changera d’avis. «J’ai l’impression que dans un avenir plus proche que loin, bien avant les 20 ans de surplus que nous avons [selon Hydro-Québec], peut-être même dans un premier mandat du gouvernement Legault, on va assister à la construction d’un ou de nouveau(x) parc(s) éolien(s). Il y a aura toujours une demande domestique qui va s’amplifier et il y a aussi une demande à l’extérieur du Québec.» 

Nicolas-Riou est détenu à 50 % par EDF EN Canada, à 33 % par la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent (RIEBSL) et à 17 % par la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie Îles-de-la-Madeleine (RIEGÎM).

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • maintenant que l'on nous a vanter les surplus en redevances , est ce que nos prefets peuvent nous sortirs les depassements de cout engendrer lors de la construction ?

    justicier masquer - 2019-01-05 23:11
  • Félicitation à toi Michel et toute l’équipe d’avoir porté ce projet jusqu’a la réalisation final. Toutes les MRC du Bas-St-Laurent et même de l’etérieur et qui participe à ce projet se doivent d’être reconnaissants pour la source financière que ce projet apporte à chacune de nos communautés.
    Encore une fois bravo et en espérant que d’autres régions d’en le besoin puissent bénéficiés de l’aide d’une énergie vert.

    Georges Guénard Maire de Saint-Vianney Matapédia - 2019-01-05 08:09
  • Plus de park éolien

    Henley - 2019-01-03 17:41
  • La filière éolienne fait gaspiller des milliards à l'ensemble des Québécois pour produire de l'électricité dont on n'a pas besoin. Ce sont les consortiums comme EDF qui sont morts de rire. Et dire qu'on est fier de recevoir de l'aide sociale à même les taxes des Québécois, c'est avoir vendu sa fierté. Même la VG du Québec a déploré ce gaspillage. Si c'est ça le développement régional, alors que les municipalités limitrophes ne reçoivent pas un sou, c'est qu'on manque sérieusement de dignité et d'imagination. Déplorable.

    Jean Bedard - 2019-01-01 23:27