Publicité
2 janvier 2019 - 07:02

Les souhaits de Gaétan Ouellet

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Il est coutume à chaque début d’année d’offrir des souhaits aux personnes qui nous sont chères, les membres de notre famille, nos collègues de travail, nos voisins. À Témiscouata-sur-le-Lac, le maire Gaétan Ouellet souhaite certainement que l’harmonie revienne dans sa communauté après plusieurs mois de bataille à propos des dossiers de l’aréna et de l’eau potable.

«Certains diront qu’il fallait être légèrement téméraire pour se présenter à la succession du maire Gilles Garon. Moi, je réponds qu’il faut aimer les défis, travailler à faire consensus et surtout avoir la capacité de prendre des décisions courageuses et passer à l’action», a mentionné M. Ouellet.

Les quartiers de Cabano et de Notre-Dame-du-Lac sont au cœur de cette discorde qui a enflammé plusieurs personnes. Les citoyens en grande majorité semblent d’accord pour avoir un seul aréna pour une population de près de 5 000 habitants, le débat a plutôt porté sur sa localisation. Le conseil municipal a finalement tranché pour un emplacement près de l’École secondaire de Cabano. La Ville construira également un centre récréatif et d’évènementiels dans le quartier Notre-Dame-du-Lac permettant de diversifier les activités offertes à la population. Le maire espère d’ailleurs recevoir rapidement une réponse du gouvernement fédéral concernant le projet de l’aréna afin de consulter la population cet hiver et d’entrer en action au printemps.

Dans l’autre dossier controversé, une conduite pour l’eau potable reliant les deux quartiers, plutôt qu’une deuxième usine de traitement dans celui de Notre-Dame-du-Lac, est l’option retenue par le conseil municipal, mais la bataille d’un groupe de citoyens demeure toujours aussi vive à ce propos. «Avant l’élection j’avais environ 40 % des informations à ce sujet. Depuis que je suis maire j’en ai maintenant 80 % et si nous attendons d’en avoir 100 % nous ne passerons jamais à l’action. Je suis prêt à me rallier aux autres membres du conseil municipal, on est gagnant avec un raccordement», a-t-il noté.

DES QUARTIERS DIVISÉS

Lorsqu’il a été élu maire le 14 octobre 2018, Gaétan Ouellet ne pensait pas que les citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac pourraient s’entre-déchirer autant. Sur 1710 votes en sa faveur, le nouveau maire a obtenu l’appui de 1594 électeurs (93 %) du quartier Cabano et de seulement 116 citoyens du quartier Notre-Dame-du-Lac. C’est sensiblement la même proportion pour sa principale adversaire Thérèse Viel, mais cette fois dans le quartier Notre-Dame-du-Lac où elle a reçu l’appui de 730 électeurs (87 %) sur 835, donc 105 dans le secteur Cabano. «Le défi c’est de se faire confiance et que les querelles de quartiers disparaissent. Avec 5 000 habitants, cela nous permet d’avoir des employés compétents, issus des deux quartiers. Nous avons une très bonne équipe», a souligné M. Ouellet.

Gaétan Ouellet a maintenant tout un défi pour ramener une belle cohabitation entre les résidents des quartiers Cabano et Notre-Dame-du-Lac. Au conseil municipal, il a rejoint les conseillers suivants : Marie-Frédérique Ouellet, Phoebe Sirois, Rémi Dumont, Denis Blais, Annette Rousseau et Élisabeth Cloutier. «J’arrive dans un conseil municipal déjà en place, mon souhait est que les décisions se prennent à l’unanimité. Et je pense que la volonté de travailler en équipe des membres du conseil municipal se répercutera dans l’ensemble de la population. Je souhaite aussi que les jeunes familles s’intéressent aux consultations; le centre récréatif et d’évènementiels, c’est pour eux, c’est tourné vers l’avenir», a-t-il soutenu.

SÉANCES DU CONSEIL

Gaétan Ouellet a qualifié de «téléréalité» les séances du conseil municipal. «Dans les derniers temps, ça ressemblait moins à un cirque», a-t-il lancé. Notez cependant que cette entrevue avec Info Dimanche a été réalisée avant la séance extraordinaire du 17 décembre dernier à la suite de laquelle la Ville a même parlé d’une forme d’intimidation de la part de citoyens envers les membres du conseil municipal.

«Je vais continuer à consulter les citoyens, mais il va falloir gérer pour l’ensemble de la population», a indiqué le maire. M. Ouellet souhaite également que les conseillers municipaux se rapprochent de leurs concitoyens afin d’améliorer les relations avec la Ville.

Gaétan Ouellet espère donc entretenir une relation plus harmonieuse en 2019 entre la Ville et la population de Témiscouata-sur-le-Lac. Un nouveau départ qu’il entend également prendre avec le député Denis Tardif, rappelons-nous la controverse dans le dossier de l’aréna. «Tout est rentré dans l’ordre et nos relations sont bonnes», a-t-il conclu.

 

Publicité

Commentez cet article