Publicité
28 octobre 2018 - 06:58

Pierre-Paul Malenfant reçoit un prix provincial en sécurité civile

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Pierre-Paul Malenfant de Trois-Pistoles a vu sa carrière en sécurité civile être reconnue sur la scène provinciale. Dernièrement, il a reçu le Prix Hommage Roger Flaschner qui souligne son engagement soutenu, sa crédibilité auprès de ses pairs et sa contribution en sécurité civile - Mission Santé.

«On travaille beaucoup dans l’ombre, c’est une grande fierté d’être reconnu par ses pairs et l’aboutissement d’une assez longue carrière dans les services sociaux», a mentionné M. Malenfant qui a pris sa retraite en avril dernier du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Travailleur social, coordonnateur en sécurité civile pour la région du Bas-Saint-Laurent et formateur national pour le volet psychosocial, il n’a toutefois pas complètement quitté le domaine puisqu’il agit maintenant à titre de consultant en gestion du stress opérationnel. «J’ai des contrats avec des établissements de santé, des services incendie, des premiers répondants et la centrale 9-1-1. Je leur montre comment prendre soins d’eux également», a-t-il précisé.

En 2013, le ministère de la Santé et des Services sociaux a mis sur pied une activité de reconnaissance visant à souligner de façon tangible l’apport exceptionnel des acteurs de la sécurité civile du MSSS et du réseau de la santé et des services sociaux. Lors de la remise 2018, on a indiqué que M. Malenfant a produit de nombreux documents de référence sur des sujets tels que la réalité des sinistres, les réactions des personnes sinistrées, le processus d’adaptation psychosociale, la gestion du stress chez les intervenants, les gestionnaires et les bénévoles, ainsi que plusieurs autres. On lui doit également la création de la séance d’information psychosociale et du Guide sur l’évaluation et la planification des services psychosociaux en contexte de sinistre. Il a également formé quelques centaines de formateurs dans les différentes régions du Québec.

À titre de coordonnateur régional en sécurité civile, il a notamment coordonné les opérations régionales lors de la pandémie de 2009 et lors de l’incendie qui a ravagé une résidence pour personnes âgées à l’Isle Verte en 2014. «Ailleurs, comme pour la tragédie de Lac-Mégantic, j’avais produit des outils et je donnais un coup de main à distance. À L’Isle-Verte, j’étais en terrain connu. Je n’avais jamais pensé auparavant que j’appliquerais moi-même tout ce que j’avais monté. Dans toute ma carrière, c’est l’évènement le plus marquant», a indiqué Pierre-Paul Malenfant.

Soulignons en terminant que M. Malenfant siège au conseil d’administration de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, en tant que 1er vice-président. Il laisse un legs important à la sécurité civile au Québec, mais son implication continue en tant que consultant en gestion du stress opérationnel. «Je fais ce que j’aime», a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • En tant que présidente de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, je suis fière de l’oeuvre accompli par mon collègue Pierre-Paul qui fait rayonner notre profession honorable.

    Guylaine Ouimette - 2018-10-29 08:35
  • Félicitation Pierre-Paul. Un honneur bien mérité.

    Martin Ouellet - 2018-10-28 11:20