Publicité
10 octobre 2018 - 06:57 | Mis à jour : 09:21

Le conseil municipal de Rivière-du-Loup en bref

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

À la lumière de diverses analyses menées par la Ville de Rivière-du-Loup au cours des derniers mois, la mairesse Sylvie Vignet a annoncé le 9 octobre que les opérations et l’entretien général du Lieu d’enfouissement technique (LET) seront confiées à l’entreprise Excavation ESM de Varennes au cout d’environ 4,8 M$ pour cinq ans.

L’opération de la balance au LET sera assurée par l’entreprise Exploitation Jaffa pour un montant de 509 981$. Le contrat pour le transbordement et la disposition des déchets a été octroyé à Conteneurs KRT pour un total de 757 254$. Cette manière de procéder durera pendant cinq ans, à la suite de quoi une nouvelle analyse des couts sera demandée par la Ville de Rivière-du-Loup, estime Mme Vignet. Des économies de 100 000$ par année sont projetées en se tournant en partie vers le secteur privé.  

La Ville de Rivière-du-Loup demeure toutefois gestionnaire du LET. «La nécessité de l’achat d’une nouvel équipement (un compacteur à déchets) au cout de 1,9 M$ nous a amenés à faire cette analyse. Nous n’avons pas le résultat du site que nous aimerions avoir. Il est supposé d’être beaucoup plus comprimé pour avoir une durée de vie de 7 ans, alors que présentement, il est de 5 ans», explique la mairesse de Rivière-du-Loup. Les trois employés affectés par ce changement ont été réaffectés au Service des travaux publics de la Ville. 

RÉGLEMENTATION DU CANNABIS

La Ville de Rivière-du-Loup a officiellement adopté son règlement concernant le bon ordre et la paix qui a été modifié spécifiquement en prévision de la légalisation du cannabis qui entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Il sera donc interdit de consommer du cannabis dans les lieux publics «en plus des endroits et lieux interdits à la Loi encadrant le cannabis, il est interdit à toute personne et constitue une infraction le fait de consommer, d’avoir à la vue ou d’exhiber du cannabis ainsi que ses préparations ou dérivés, dans les voies publiques, trottoirs, rues, stationnements publics, parcs, places et tout autre endroit public de la Ville en plus des endroits et lieux interdits par la Loi encadrant le cannabis».

SPECTACLE AÉRIEN

Un premier pas a été franchi par la Ville de Rivière-du-Loup, qui a autorisé le comité organisateur du Spectacle aérien à organiser un évènement à l’aéroport de Rivière-du-Loup en septembre 2019 au nom de l’Association des Fusiliers du Saint-Laurent. Selon Mme Vignet, le comité a encore du pain sur la planche en vue d’y tenir un évènement en septembre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne initiative du journal de faire un résumé de la séance du conseil de ville. Merci

    Gilles Langlais - 2018-10-10 13:55