X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Jacques Charest reçoit l’Ordre de la reconnaissance locale

durée 10 juillet 2017 | 06h55
  • Geneviève Desjardins
    Par Geneviève Desjardins

    Journaliste

    La remise de prix de l’Ordre de la reconnaissance locale de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE) a eu lieu le 27 mai 2017 à Québec. À cet effet, Jacques Charest de la commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs a reçu l’Ordre de la reconnaissance locale pour son engagement professionnel.

    M. Charest a d’abord été enseignant d’éducation physique pour ensuite devenir directeur d’école pendant plus de 25 ans. Il a finalement continué de travailler dans le milieu de l’éducation en occupant le poste de Directeur des services éducatifs. Même après avoir pris sa retraite, il continue de remplacer des directions lorsqu’elles doivent s’absenter.

    «J’ai toujours eu le souci de faire en sorte que la profession de direction d’établissement soit reconnue, soutenue et efficace, alors je prends cette reconnaissance de façon très humble. Je me suis toujours impliqué avec passion, car je suis en amour avec l’enseignement et les enfants», a commenté M. Charest qui reçoit ce prix comme une fleur.

    Il s’est d’ailleurs toujours impliqué dans l’Association des directions d’établissement d’enseignement du Bas du Fleuve en tant que membre du conseil d’administration, conseillers aux affaires professionnelles, puis président durant 8 ans.

    Lorsqu’il travaillait à titre de Directeur des services éducatifs, M. Charest, avec l’aide de conseillers pédagogiques, a mis sur pied un chantier de formation échelonné sur trois ans avec un enseignant de l’Université Laval pour former les enseignants de mathématique aux niveaux primaire et du premier cycle du secondaire.Selon les statistiques du MELS (Ministère de l’éducation, des loisirs et du sport), ces formations ont eu des effets très positifs et des retombées pertinentes sur la façon d’enseigner et la réussite des élèves.

    L’Ordre de la reconnaissance locale vise à récompenser les directions d’établissement qui se distinguent au cours de leur carrière. Les associations des directions proposent la candidature d’un de leur membre qui est ensuite étudiée par un comité.

    commentairesCommentaires

    4

    • ELT
      Edith Labrie TES
      temps Il y a 7 ans
      Bravo Jacques, une reconnaissance bien méritée. Je suis bien fière d'avoir été sous ta gouverne.
    • L
      Lelou
      temps Il y a 7 ans
      Félicitations Jacques, tu le mérites bien, tu es tellement présent dans tout ce que tu fais!
    • JM
      Josette Migneault
      temps Il y a 7 ans
      Félicitations Jacques !
    • TACM
      Ton ancienne CP, Melanie
      temps Il y a 7 ans
      Bravo à toi Jacques, tu mérites amplement cette reconnaissance.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h32

    CNESST : Privilégier la prévention en période de récoltes

    Étant donné l’ampleur de la tâche à effectuer, la période des récoltes est particulièrement exigeante pour le secteur de l’agriculture. Consciente de cette réalité, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) tient à rappeler aux employeurs, aux travailleuses et aux travailleurs certaines normes du ...

    Publié à 6h00

    De l’animation au menu pour la Vente-trottoir

    La Vente-trottoir CIBM FM 107 2024 débute le 15 juillet prochain sur la rue Lafontaine. Une foule d’activités seront proposées aux passants toute la semaine. La Vente-trottoir débutera le lundi 15 juillet et se terminera le 21 juillet. Jeudi, le Sonar, avec le soutien de la Ville de Rivière-du-Loup et l’entente de développement culturel, nous ...

    13 juillet 2024 | 13h25

    Des récoltes retardées par les faibles précipitations 

    La Financière agricole du Québec a présenté son bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région du Bas-Saint-Laurent, le 10 juillet. Elle y indique que le rendement et la qualité du sirop d’érable a été supérieur à la normale, mais que les températures fraiches et le manque de précipitation ont retardé la levée et la croissance des ...