X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des jumelles pour compléter leur famille de 10 enfants

durée 5 juin 2016 | 06h01
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    Mélanie Lord et François Lavoie n’avaient pas comme projet d’avoir beaucoup d’enfants. Au fil des années cependant, la petite famille s’est agrandie et tout récemment elle a été complétée avec la naissance de deux jumelles pour un total de 10 enfants.

    «Ça s’est fait comme ça et aujourd’hui notre plus vieille a 16 ans», a mentionné Mme Lord qui avait accueilli quelques jours plus tôt dans la maison familiale la deuxième des jumelles. Abby et Romy sont nées le 17 avril dernier au Centre hospitalier régional du Grand-Portage à Rivière-du-Loup. Elles pesaient à leur naissance 4 livres et 11 onces.

    Cette belle famille de Saint-Honoré-de-Témiscouata comprend également Loïc (3 ans), Méanne (5 ans), Thally (7 ans), Ashley (9 ans), Pierre-Olivier (11 ans), Allysson (12 ans), Marc-Antoine (13 ans) et Cassandra (16 ans). «Ça demande beaucoup d’organisation, mais l’hiver nous sommes deux», a commenté M. Lavoie qui travaille l’été sur une ferme. Pendant l’année scolaire 2015-2016, sept enfants ont pris le chemin de l’école. «L’été, les plus vieux prennent un peu la relève de leur père pour m’aider», a souligné Mme Lord. «Ce que j’aime le plus, c’est d’aider avec les bébés. Je fais aussi du gardiennage», a souligné Cassandra. «Moi, je joue avec mes sœurs et mon petit frère», a ajouté Allysson.

    VIE DE FAMILLE

    Que trouvez-vous le plus difficile avec 10 enfants? «C’est de faire le repas pour satisfaire tout le monde», a répondu sans hésitation le père de famille. Le couple est propriétaire d’une maison comptant cinq chambres. Il n’y a pas de grand espace inoccupé et les va-et-vient sont nombreux dans la maisonnée. «Dans 10 ans, avec les chums, les blondes et peut-être des petits-enfants, la maison va être encore plus petite», imagine à voix haute François Lavoie.

    Si dans plusieurs foyers, avoir deux téléviseurs dans la maison constitue une gâterie, cela devient presqu’essentiel pour les Lord-Lavoie. «Nous réussissons à satisfaire un peu tout le monde», a confirmé le père. Les sorties en famille sont également plus compliquées et nécessitent deux voyages avec la mini-fourgonnette. «Nous n’allons pas très loin», a admis M. Lavoie.

    Heureusement, François et Mélanie sont tous les deux natifs de la communauté de Saint-Honoré-de-Témiscouata. Lui a deux frères et elle deux sœurs en plus de leurs parents respectifs. Ces derniers demeurent également dans cette municipalité ainsi que deux autres membres des deux familles. «Nos parents nous ont beaucoup aidé, je leur dis un gros merci. Je souhaite aussi remercier le personnel de périnatalité de l’hôpital qui a pris soin des jumelles pendant un mois», a conclu M. Lavoie.

    commentairesCommentaires

    2

    • É
      Économix
      temps Il y a 6 ans
      Wow! Quelle belle famille! Ce ne sont sûrement pas les priorités matérielles qui l'emportent chez eux. Le budget d'épicerie doit être costaud...
    • D
      D.Ruth
      temps Il y a 6 ans
      Très belle famille ils sont tous beaux ces enfants et les parents.
      Les jumelles sont jolies un beau cadeau la vie.

      Que Dieu bénisse cette famille!

      D.Ruth

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    1 décembre 2022 | 15h21

    Les travaux se poursuivent sur la rue Saint-Louis 

    Le vaste chantier qui permettra, à terme, la construction du Complexe santé Rivière-du-Loup se poursuit sur la rue Saint-Louis, ce jeudi 1er décembre. L’immeuble à logements du 27-29, Saint-Louis, a été détruit par la machinerie lourde, alors que la maison patrimoniale, qui sera bientôt déménagée, a été détachée de ses fondations ...

    1 décembre 2022 | 13h42

    Les Grands Amis du KRTB déploient le Mentorat 16-21

    Les Grands Amis du KRTB, de la région de Matane et de la Vallée annoncent le déploiement de Mentorat 16-21 sur leurs territoires. À la suite de la signature d’un protocole d’entente avec la Direction de la Protection de la Jeunesse du Bas-Saint-Laurent, les trois organismes sont en mesure d’offrir ce service aux jeunes de 16 à 21 ans qui terminent ...

    1 décembre 2022 | 6h57

    Écoles fermées dans les secteurs des Basques et de Témiscouata

    En raison des conditions météorologiques et routières actuelles qui pourraient compromettre la sécurité du transport scolaire, toutes les écoles du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs sont fermées pour la journée.  Les établissements scolaires des secteurs de Témiscouata et des Basques sont concernés par ces fermetures.  Les ...