Publicité
19 février 2016 - 12:38 | Mis à jour : 14:51

Une signature de registre qui soulève peu d’opposition

Rivière-du-Loup - La signature de registre concernant les emprunts pour la réfection du parc de planche à roulettes et pour la réalisation des travaux de rénovation de l'hôtel de ville s’est déroulée dans une quasi-indifférence le jeudi 18 février à l’hôtel de ville de Rivière-du-Loup.

Dans le dossier de parc de planche à roulettes, 34 personnes ont signé le registre. Selon le règlement d’emprunt 1874, la Ville projette d’emprunter la somme de 275 000 $ afin de procéder à des travaux de réfection du parc actuel situé face à l’Entre-Jeune de Rivière-du-Loup, sur la rue Frontenac.

Le prochain « skate parc » sera donc majoritairement fait de béton. Les plans comprennent de nombreux obstacles de différentes difficultés, tels des rampes et des escaliers, aménagés à même le sol.

La soumission acceptée par la Ville est de 228 440 $. Le reste de l’argent sera investi dans les travaux d’architecture, d’aménagement paysager et de compaction du sol. Une somme est aussi gardée pour les imprévus.

TRAVAUX À L’HÔTEL DE VILLE

Quant au règlement d’emprunt 1873 de 3,1 M$, à peine 20 personnes ont appliqué leur signature au registre. Les couts des travaux reliés au sinistre oscilleront entre 1 et 1,3 M$. Un montant qui sera cependant couvert par les assurances. La facture des travaux non reliés au dégât d’eau s’élève à 1,3 M$.

Les quelques centaines de milliers de dollars restants serviront à la mise à niveau des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, ainsi qu’à l’acquisition d’une nouvelle génératrice.

 

Publicité

Commentez cet article