Publicité

9 octobre 2015 - 07:05

Roland St-Pierre et Paul-Émile Sirois, bénévoles émérites

Toutes les réactions 1

Rivière-du-Loup - Roland St-Pierre de Cacouna (quad) et Paul-Émile Sirois de Saint‑Antonin (motoneige) sont les lauréats de la région du Bas-Saint-Laurent du Prix de reconnaissance des bénévoles en matière de véhicules hors route (VHR).

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le mercredi 7 octobre dernier, à l'Assemblée nationale du Québec. Deux bénévoles par région, soit un pour la motoneige et un pour le quad, ont remporté les honneurs à l'occasion de cette soirée pour souligner leur engagement au sein de leur communauté dans le domaine de la pratique de la motoneige ou du quad.

L'événement a également été l'occasion pour le ministre Poëti de souligner plus particulièrement le travail et le dévouement de 2 des 30 lauréats qui se sont distingués par leurs actions qui, menées au sein d'un club ou d'une fédération, ont eu une portée locale, régionale ou provinciale.

« La contribution de ces bénévoles est primordiale afin de permettre à la région du Bas‑Saint‑Laurent d'offrir aux amateurs de véhicules hors route les conditions optimales pour pratiquer leur loisir. En plus d'ajouter au dynamisme de notre communauté, leur dévouement contribue à l'essor économique de l'ensemble de la région », a ajouté M. Jean D'Amour.

« Le Québec bénéficie d'importants réseaux de sentiers sécuritaires, balisés et surveillés par les membres des clubs de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et de la Fédération Québécoise des Clubs Quads. Aujourd'hui, je suis heureux de souligner l'engagement et le dynamisme de ces bénévoles qui contribuent à assurer la pérennité de l'industrie du véhicule hors route », a affirmé M. Poëti.

Rappelons qu'en 2014 il y avait près de 600 000 véhicules hors route immatriculés au Québec. La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec entretient un réseau de plus de 33 000 km de sentiers. La Fédération Québécoise des Clubs Quads entretient, quant à elle, un réseau de plus de 26 000 km de sentiers.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à vous deux. N'oublions pas que pour les 26 000 km de sentier quads plusieurs sont des sentiers utilisés pendant les 4-saisons. J'ai vraiment hâte de pouvoir se rendre en quad dans la ville de Rivière-du-Loup pendant toute l'année, pas juste en hiver. Ce serait un revenu supplémentaire pour nos commerces locaux.

    Thé - 2015-10-09 16:28