X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Allusions de collusion: Sani-Express se défend

durée 21 août 2015 | 09h14
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Rivière-du-Loup – Le propriétaire de l’entreprise de nettoyage Sani-Express, Gaétan Bouchard, ne décolère pas. Il a envoyé une mise en demeure le 23 juillet à la Ville de Rivière-du-Loup qu’il accuse de vouloir salir son nom. Ce dernier affirme qu’il la talonnera jusqu’à ce qu’il obtienne des excuses.

    L’entreprise d’entretien ménager avait soumissionné lors du premier appel d’offres concernant l’entretien des bâtiments municipaux, mais a omis de le faire au second.

    De son côté, la Ville affirme qu’une lettre a été envoyée par courriel le 7 juillet à tous les soumissionnaires du premier appel pour les informer de son annulation et les prévenir du lancement d’un deuxième, plus tard en juillet. M. Bouchard persiste à dire que même si la Ville a envoyé un message et reçu un avis de réception, lui, ne l’a pas reçu.

    Ce à quoi le maire Gaétan Gamache a répliqué «c’est impossible qu’il n’ait pas été invité. Nous sommes passés par le système électronique d’appels d’offres du gouvernement du Québec. Quand c’est notre métier de faire des soumissions, vérifier les appels d’offres est de notre responsabilité». Le propriétaire de Sani-Express affirme toutefois que le montant de leur offre n’aurait pas changé. «On ne passe pas tout notre temps sur Internet non plus», s’exclame-t-il.  

    FAIRE BAISSER LES COÛTS

    Aux dires de M. Bouchard, les soumissions retenues cette année sont similaires au montant qui avait été accepté il y a cinq ans.

    «Il voulait faire baisser les prix. Félicitations monsieur le maire, 5,7 % (de diminution) il faut le faire. Le prix du soumissionnaire du contrat de la Maison de la culture est similaire ou presque pareil qu’il y a cinq ans, quand nous avions soumissionné à 1 000 $ de plus», a-t-il soutenu. «Si les entrepreneurs sont soupçonnés de collusion, pourquoi les ont-ils réinvités lors du deuxième appel d’offres ?», fulmine Gaétan Bouchard.

    COLLUSION?

    Il affirme que son entreprise a été salie par les propos tenus dans le procès-verbal de la Ville du lundi 6 juillet, «…des motifs raisonnables de croire que certains ou l’ensemble des soumissionnaires ont truqué leur offre ou se sont adonnés à de la collusion dans la préparation de leur soumission…». Il ne souhaite en aucun cas être associé à certains ou l’ensemble des soumissionnaires.

    Gaétan Bouchard désire avant tout défendre ses intérêts, affirmant qu’il s’occupait du contrat de l’entretien ménager de la Maison de la culture depuis 17 ans. «Nous ne sommes pas tous des voleurs à Rivière-du-Loup. On n’est pas à la Commission Charbonneau!»

    M. Bouchard a rappelé que la compagnie doit se garder une marge de profit d’au moins 8 à 10 % afin d’être rentable lors de la réalisation de ce genre de travaux. Il reproche également à la Ville d’avoir octroyé ce contrat à une firme de l’extérieur de Rivière-du-Loup.

    commentairesCommentaires

    4

    • Y
      Yoann
      temps Il y a 7 ans
      Normal, pour une entreprise de nettoyage, de ne pas vouloir qu'on salisse son nom :)
    • O
      oTo
      temps Il y a 7 ans
      Ha ha M. Bouchard n'a qu'à passer chez Manic Sanitation. Ils lui vendront peut-être un bon nettoyant pour nettoyer tout ça.

      Sans farce, je pense que M. Bouchard en profite à plein pour se faire de la publicité à rabais

      Quand on prend des décisions personne n'est à l'abri de se tromper, je pense que la "Ville" a fait de son mieux.
    • B
      Be
      temps Il y a 7 ans
      Pub à rabais ? c'est quoi ce commentaire de con avec une joke plate en plus. Sûrement pas un businessmen qui a prit toute sa vie pour bâtir quelque choses. Je crois qu'il saurait passer de toute d'histoire la, mais ya toujours des clown qui vienne faire le tour au cirque pour faire leur petit show !
    • S
      Sylvester33
      temps Il y a 7 ans
      Il veu ce faire de la publicité? Bien oui il aurait du fermer sa gueule et laisser le maire dire des faux chiffre
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    1 décembre 2022 | 15h21

    Les travaux se poursuivent sur la rue Saint-Louis 

    Le vaste chantier qui permettra, à terme, la construction du Complexe santé Rivière-du-Loup se poursuit sur la rue Saint-Louis, ce jeudi 1er décembre. L’immeuble à logements du 27-29, Saint-Louis, a été détruit par la machinerie lourde, alors que la maison patrimoniale, qui sera bientôt déménagée, a été détachée de ses fondations ...

    1 décembre 2022 | 13h42

    Les Grands Amis du KRTB déploient le Mentorat 16-21

    Les Grands Amis du KRTB, de la région de Matane et de la Vallée annoncent le déploiement de Mentorat 16-21 sur leurs territoires. À la suite de la signature d’un protocole d’entente avec la Direction de la Protection de la Jeunesse du Bas-Saint-Laurent, les trois organismes sont en mesure d’offrir ce service aux jeunes de 16 à 21 ans qui terminent ...

    1 décembre 2022 | 6h57

    Écoles fermées dans les secteurs des Basques et de Témiscouata

    En raison des conditions météorologiques et routières actuelles qui pourraient compromettre la sécurité du transport scolaire, toutes les écoles du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs sont fermées pour la journée.  Les établissements scolaires des secteurs de Témiscouata et des Basques sont concernés par ces fermetures.  Les ...