Publicité

7 juin 2015 - 08:02

Fait-on le nécessaire pour assurer la santé de nos lacs?

Témiscouata-sur-le-Lac - Source de nombreux bénéfices socio-économiques, les lacs du Haut Saint Jean sont fragiles et leur état de santé peut changer s’ils sont négligés.

L’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean présentera, samedi le 13 juin au lac Baker, un premier forum pour susciter la prise en charge de la santé des lacs par la population.

Voici quelques lacs concernés : Témiscouata, Pohénégamook, Jerry, Squatec, Baker, Beau, des Aigles, Long, Unique, Biencourt, de l’Est, Glazier, et bien d'autres.

Avec plus de 25 lacs d’importance, le Haut Saint Jean est un système hydrographique à la rencontre du Québec, du Maine et du Nouveau-Brunswick qui se caractérise par la présence de nombreux lacs qui enrichissent un patrimoine naturel précieux. Ces richesses attirent de plus en plus de visiteurs et d’investisseurs fonciers.

«La qualité de nos lacs est directement reliée à notre qualité de vie, ainsi qu’à la vitalité économique des communautés des trois frontières», indique Michel Grégoire, directeur de l’Organisme de bassin versant du fleuve St-Jean.

De ce fait, les municipalités, les riverains, pêcheurs et amateurs de nautisme doivent se mobiliser et être outillés pour mieux comprendre leurs lacs et assurer leur santé à long terme. Les cyanobactéries (algues bleu vert), la baisse du succès de pêche, l’augmentation des algues et plantes aquatiques, sont des symptômes d’une santé précaire de nos lacs.

Les intéressés doivent s’inscrire au forum sur les lacs du Haut Saint-Jean, qui se tiendra le samedi le 13 juin au parc municipal de Lac Baker, par internet au http://obvfleuvestjean.com, par téléphone au 418 899-0909 ou par courriel à [email protected].

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article