Publicité

11 décembre 2014 - 06:14

Hugo Dubé devient un marchand de bonheur

Marc Larouche

Par Marc Larouche, Journaliste

Twitter Marc Larouche

Rivière-du-Loup - Le dossier des «marchands de bonheur», publié récemment dans Info Dimanche à propos de la solitude chez les personnes âgées, a trouvé écho. Touché par l'isolement avec lequel plusieurs doivent composer, le président-directeur général du Groupe Servlinks de Rivière-du-Loup, Hugo Dubé, a décidé de s'engager pour favoriser les rapprochements, en faisant don d'un ordinateur portable à la Fondation de la Santé de Rivière-du-Loup.

ORDINATEUR POUR ST-JOSEPH

«Je trouvais que c'était une belle façon de redonner à la communauté. La technologie est très présente dans ma vie et c'est bien d'en faire profiter les autres. Ça favorisera les rapprochements entre des personnes qui n'ont pas l'occasion de se voir souvent pour diverses raisons, dont l'éloignement», dit le jeune homme d'affaires dont l'entreprise se spécialise dans les solutions informatiques, la conception de sites web et autres. Il a souscrit d'emblée à l'idée soumise par le signataire de ces lignes et est venu porter lui-même l'ordinateur qu'il avait pris le soin d'emballer au personnel du CHSLD St-Joseph.

L'ordinateur portable neuf de marque Lenovo d'une valeur de 700 $ est entre autres équipé d'une webcam et d'un micro intégré ainsi que du logiciel de communication Skype. Il est aussi possible de le brancher sur une chaine stéréophonique. «C'est un ordinateur de grande qualité qui possède les éléments de communication à la fine pointe de la technologie.»

Responsable des loisirs au CHSLD St-Joseph, Pierre Touzel a déjà en tête mille et une possibilités quant à l'utilisation d'un tel cadeau. «Un don comme celui-là, c'est extraordinaire et ça arrive très rarement. Grâce à la caméra intégrée, nos personnes âgées pourront communiquer en son et en image en direct avec les membres de leurs familles et leurs amis qui demeurent loin», dit-il, précisant que ce don constitue rien de moins qu'une ouverture sur le monde.

«Nous pourrons nous en servir pour organiser des activités et présenter sur notre écran géant des spectacles d'artiste que nos personnes âgées aiment, comme Michel Louvain ou autres». M. Dubé a fait don d'un ordinateur portable léger et compact. Il sera donc facile de l'apporter d'une chambre à l'autre, d'un établissement d'hébergement à l'autre.

UN DON PRÉCIEUX

Nancy Fillion, chef de service au Centre d'hébergement Saint-Joseph, considère ce don comme très précieux. «Nous n'aurions pas pu nous offrir un tel équipement. Nos personnes âgées pourront voir leurs enfants, leurs petits-enfants plus souvent.»

«Ce merveilleux cadeau touche directement le bien-être du patient. C'est l'une des parties de la mission de notre organisation», commente  la directrice générale de la Fondation de la Santé de Rivière-du-Loup, Johanne Lizotte.

Pierre Touzel désire organiser une chorale avec d'autres CHSLD au Québec. Tous chanteront ensemble par la magie de l'Internet et se verront sur l'écran géant. «Lorsque je parle d'ouverture sur le monde, c'est aussi ça. Il n'y a pas de limites».

Hugo Dubé dit avoir hâte de voir les résultats. Cela ne saurait tarder, puisque le CSSS de Rivière-du-Loup et le département de loisirs du CHSLD St-Joseph préparent déjà une première séance de communications qui mettra en contact une personne âgée et des membres de sa famille qui ne se sont pas vus depuis longtemps. Il y aura certainement beaucoup d'émotion dans l'air.

VAGUE DE MARCHANDS DE BONHEUR?

Ce dossier des «marchands de bonheur» a visiblement sensibilisé la population à toute l'importance qu'un don peut prendre pour autrui. Si vous aimeriez faire profiter une organisation de votre choix d'un équipement dont vous disposez, écrivez à [email protected] Qui sait, ce don de M. Dubé est peut-être le premier de ce qui deviendra peut-être une vague de «marchands de bonheur»!





















 

Publicité


Publicité

Commentez cet article