Publicité

3 octobre 2014 - 06:05

Parcs éoliens au Témiscouata: 3,5 M$ en retombées jusqu’à maintenant

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 9

Saint-Honoré-de-Témiscouata – Le jeudi 2 octobre, les journalistes de la presse régionale ont eu droit à une visite guidée du parc éolien Témiscouata I comprenant 10 éoliennes situées à Saint-Honoré-de-Témiscouata.

Jusqu’à maintenant, les retombées économiques directes de la construction des éoliennes pour le Témiscouata s’élèvent à 3,5 millions de dollars. « Ce montant n’inclut pas le salaire des employés », a précisé Bernard Lefrançois de Boralex, partenaire 50 / 50 avec la MRC de Témiscouata dans le parc éolien communautaire. Soulignons à cet effet que Batitech à Témiscouata-sur-le-Lac a obtenu le contrat pour la construction d’un garage et d’un bâtiment pour les bureaux des parcs éoliens.

Notons que plus de 200 travailleurs, dont près de 40 % sont de la région du Bas-Saint-Laurent et du Témiscouata, s’affairent à monter les éoliennes. La mise en service du parc éolien Témiscouata I de 25 MW aura lieu en décembre prochain.

Pour le parc éolien Témiscouata II, un projet complètement privé de Boralex, 75 % des chemins et 100 % des fondations des 22 éoliennes sont complétés. La mise en service de ces 50 MW supplémentaires est prévue d’ici la fin de 2015.

QUELQUES CHIFFRES

Pour la MRC de Témiscouata, on parle d’un revenu annuel d’environ un million $ du parc éolien communautaire : 500 000 $ pour le fonds de développement régional témiscouatain et 500 000 $ aux municipalités, distribués selon la population et la richesse foncière.

On ajoute à cela les redevances annuelles: 142 500 $ pour la MRC de Témiscouata et 232 500 $ par année pour Saint-Honoré-de-Témiscouata.

Le deuxième parc éolien, complètement privé, rapportera tout de même une somme de 250 000 $ par année pour la MRC de Témiscouata.

Huit emplois permanents seront créés durant la phase d’exploitation de 20 ans des deux parcs éoliens. Le projet Témiscouata I représente un investissement total de 65 M$ et Témiscouata II de 130 M$.

Les parcs répondront à l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 12 500 foyers québécois.
Chaque tour mesure 85 mètres et les pales un diamètre de 92 mètres.

UN TROISIÈME PARC ÉOLIEN ?

Notons également que Boralex fait partie des entreprises qui ont déposé un projet de parc éolien pour l’appel d’offres de 450 MW, dont 300 MW sont réservés pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, lancé par Hydro-Québec. Ce troisième parc pourrait comprendre entre 75 et 113 nouvelles éoliennes notamment à Pohénégamook, Saint-Honoré-de-Témiscouata et dans le TNO Picard. On prévoit de 300 à 400 emplois directs pendant la phase de construction et de 15 à 20 emplois permanents pour les 20 ans d’opération.

Ce projet éolien communautaire de 225 MW est présenté en partenariat avec la Conférence régionale des élus(es) du Bas-Saint-Laurent, les 8 MRC du territoire, la Première Nation Malécites de Viger de même que des organismes similaires en Gaspésie. Il s’agit d’un partenariat 50/50 avec les partenaires communautaires.

Plusieurs autres promoteurs ont également déposé des projets localisés dans la région du KRTB, un petit nombre seulement sera accepté par Hydro-Québec. Actuellement, tout le processus lié à cet appel d’offres a été mis sur la glace.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Merci Tané de payé pour le lien (faudrait penser à changer votre nom; ça fait pas très sérieux!)

    L'article mentionne qu'Hydro-Québec est "tenue d’intégrer" l'énergie éolienne. Je me demande qui au juste force HQ à faire cela?

    Jean-François - 2014-10-03 20:18
  • Vous verez ce qui restera apres ... Sa parait bien la..mais apres sa va toute etre parti!!! Il va rester quelque redevance qui ne compensera meme pa le fait des voirs et entendre virer c'est ventilateur..pendant 20 ans!!!!Et que letat finance et remplis les poche des prometteurs.

    Tanner de voir des eoliennes! - 2014-10-03 18:08
  • Pour ceux qui ont pas le courage d'aller lire, je vous en donne un petit extrait qui a paru dans le journal le devoir du 6 août 2014 !!!
    « On finance à hauteur de plusieurs centaines de millions l’industrie éolienne qui est largement déficitaire », s’insurge l’analyste du secteur de l’énergie à l’Union des consommateurs, Marc-Olivier Moisan-Plante. Il ne s’agit pourtant pas une surprise, fait remarquer Pierre-Olivier Pineau, professeur à HEC Montréal et titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie. « Ce n’est pas un abus d’Hydro-Québec. Tout le monde pouvait voir [cette hausse] venir et il y en aura encore d’autres », dit-il. Même le porte-parole de la société d’État, Patrice Lavoie, concède que « l’énergie éolienne qu’[Hydro-Québec] est tenue d’intégrer à son réseau pourrait créer un impact à la hausse sur les tarifs au cours des prochaines années. »
    Et après ça chiale contre les augmentation d'hydro, ben payons !!!

    Tané de Payer - 2014-10-03 16:37
  • @jean-Francois
    Prend le temps de lire ce lien
    http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/415255/hydro-quebec-l-eolien-fait-grimper-la-facture

    Tané de payer - 2014-10-03 16:30
  • @Lucide

    Le jour où les autos électriques débarqueront en masse, nous en aurons besoin de cette électricité.

    Steph - 2014-10-03 16:09
  • @Tané de payer:

    Je ne dois pas être le seul à ignorer comment les éoliennes font grimper la facture de consommation d’électricité... Pouvez-vous expliquer?

    Jean-François - 2014-10-03 14:02
  • Beaucoup de chiffres pour que ces projets paraissent intéressants économiquement. Il ne faut cependant pas oublier que c'est nous les payeurs de factures d'électricité qui finançons le tout durant les 20 prochaines années. J'espère qu'un jour on en aura besoin de cette électricité!

    Lucide - 2014-10-03 13:17
  • tané de payer vous vivez avec quoi. il y a des gens qui ont travaillés et qui travaillent encore sur le chantier de tm1. l'ans prochain il y aura encore des gens qui travailleront sur le chantier tm2 alors un chèque au municipalité aurait donné de l'argent bien sûr mais pas d'emploies au gens, ce projet est très constructif et pour les hausses de l'hydro l'éolien représente tout au plus 2% du courant produit par hydro alors...la montagne reste la et les couleurs aussi aussi sont là.

    Marin Lebel - 2014-10-03 12:16
  • Plus qu'on va construire des parcs éoliens, plus que la facture d'hydro va augmenter. Au lieu d'enrichir ces compagnies qui s'en mettre plein les poches, on aurait dû tout simplement envoyer un chèque au municipalité.

    Tané de payer - 2014-10-03 10:55