Publicité

28 avril 2014 - 16:17 | Mis à jour : 16:26

15 projets éoliens seront proposés au Bas-Saint-Laurent

Toutes les réactions 4

Rivière-du-Loup - Plusieurs promoteurs préparent actuellement les propositions qu’ils présenteront à Hydro- Québec dans le cadre de l’appel d’offres de projets éoliens communautaires dont un minimum de 300 MW de projets en provenance du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Près d’une quinzaine de projets sont ainsi en développement à travers tout le Bas-Saint-Laurent.

Les huit MRC du Bas-Saint-Laurent ainsi que la Première Nation Malécite de Viger ont décidé de se regrouper afin de participer ensemble à l’appel d’offres en cours pour l’achat d’électricité provenant de parcs éoliens communautaires. À l’issu de cet appel d’offres, Hydro-Québec Distribution devra sélectionner 450 MW de projets éoliens communautaires.

Le fait de se regrouper ainsi permet notamment aux partenaires publics de la région de s'assurer que les retombées du développement éolien profitent à l'ensemble des Bas-Laurentiens et des Bas-Laurentiennes, peu importe la localisation des futurs parcs éoliens. Les neuf partenaires publics de la région visent à participer à des projets totalisant 225 MW et plus.

L’investissement nécessaire pour que les neuf partenaires publics détiennent 50 % des parts dans ces futurs parcs éoliens s’élève à environ 80 millions $.

En retour de cet investissement public, les MRC de la région et la Première Nation Malécite de Viger pourraient se partager, à parts égales, des profits nets de l’ordre de 8 à 9 millions $ par année, pendant 20 ou 25 ans. Une partie de cette somme servira à la mise en place d'un fonds de développement régional en partenariat avec la Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent.

Les neuf partenaires publics entendent s’associer à ces projets dans la mesure où ceux-ci répondront à un certain nombre de conditions. Ces conditions touchent particulièrement : la rentabilité du projet; les risques économiques et technologiques liés au projet; l'aménagement du territoire; l'acceptabilité sociale.

L'acceptabilité sociale des projets

Le regroupement des neuf partenaires publics va s’associer uniquement aux projets qui sont bien acceptés par la population. Pour s’assurer de cette acceptabilité sociale, les huit MRC et la Première Nation Malécite de Viger ont exigé des promoteurs privés qu’ils tiennent des consultations publiques sur tous leurs projets. C’est pourquoi, dans les prochaines semaines, de nombreuses activités portes ouvertes se tiendront partout au Bas-Saint- Laurent sur des projets en développement. Il est important que les citoyens et les citoyennes participent en grand nombre à ces consultations et fassent connaître leur opinion sur les projets qui pourraient se réaliser dans leur municipalité.

Tous ces projets ne seront pas réalisés. S’ils ne répondent pas aux conditions du regroupement des neuf partenaires publics, il est possible que certains de ces projets ne soient même pas présentés à Hydro-Québec. C’est Hydro-Québec Distribution qui sélectionnera au cours du mois de décembre 2014, parmi les soumissions qui auront été déposées, les projets qui seront réalisés.

C’est donc Hydro-Québec qui déterminera à quel endroit sur le territoire pourront s’implanter les nouveaux parcs éoliens, quelle taille auront ces parcs éoliens et à quelles entreprises privées devront s’associer les partenaires publics de la région.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Un système de taxation déguisé ET subventionné
    sous le contrôle des seigneurs des temps modernes !

    Lucifer - 2014-04-30 00:10
  • Pourquoi les Malécites toucheraient la moitié des profits ? Wow là. Pourquoi ne pas donner ces 4-5 millions annuellement à tous les assistés sociaux de la région tant qu'à être absurde. Ce n'est même pas sur les terres supposées appartenir aux Malécites. On se fait leurrer par les amérindiens. STOP !

    wow là - 2014-04-29 18:57

  • Gaspillage scandaleux sans limite , on s'en va vers la faillite du Québec.
    Crève
    crevons
    crèvez
    le bordel politique permanent.

    misère - 2014-04-29 04:22
  • ah ben jai mon voyage!!! le chat sort du sac!
    les malecite qui vont toucher la moitier des profits!!pendant qu'on va scrapper notre territoire avec des eolienne , les malecites vont s'en mettre pleins les poches !!!on aura tout vue

    basquiens - 2014-04-28 20:39