Publicité
14 octobre 2017 - 12:34

«Le développement économique devra obséder le prochain maire» - Steeve Drapeau

Toutes les réactions 5

Steeve Drapeau, candidat dans le district de l'Estuaire aux prochaines élections municipales à Rivière-du-Loup, souhaite que la prochaine personne qui occupera le poste stratégique de maire soit totalement passionnée par le développement économique.

«Dans une ville comme Rivière-du-Loup, l'entreprise demeure le pivot du développement économique. Voilà pourquoi je souhaite que la personne qui occupera le poste de maire soit un véritable passionné de développement, un facilitateur hors pair qui voudra vraiment aider nos PME actuelles à se développer ici, chez nous.» Pour le candidat Drapeau, un maire qui invite des entrepreneurs à s'établir ailleurs qu'à Rivière-du-Loup n'a pas lieu d'être en 2017.

Concernant l'entrée ouest de la ville, le conseiller sortant espère convier rapidement les investisseurs potentiels à une rencontre afin de développer stratégiquement ce terrain à fort potentiel. «Le temps des promesses est révolu. C'est dans l'action qu'on avance, pas avec des paroles en l'air. Dès que possible, on devra rencontrer les promoteurs intéressés et développer ce secteur névralgique, en tout respect avec le voisinage.»

Steeve Drapeau croit qu'un profond changement d'attitude à la Ville devra s'opérer. Selon ce dernier, trop souvent on brise dès le départ les rêves de promoteurs qui veulent investir à Rivière-du-Loup. « C'est tout l'appareil municipal qui devrait assurer un suivi serré aux investisseurs avec une attitude favorable, positive et trouver des solutions. C'est toute notre collectivité qui bénéficiera des retombées de ces nouvelles entreprises», conclut-il. Ce dernier souhaite également que la Commission de développement économique retourne à ses origines et fasse avancer tous les projets.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis obligé de donner raison à Monsieur Pierre R. car sur le site du ministère on lit : "Responsabilités du conseil : Le rôle principal du conseil est de s'assurer que les services offerts répondent aux besoins de la communauté (on parle donc des services, en premier lieu) [...] tout conseil doit adopter un budget et assurer l'équilibre financier de la municipalité. Le conseil assume les droits et devoirs dévolus par les principales lois, (Loi sur les cités et villes et autres) [...] Ainsi, le conseil peut décider des orientations pour divers aspects de la qualité de vie de la communauté, dont le développement économique, l'urbanisme, l'approvisionnement en eau potable, l'assainissement des eaux usées, le développement communautaire, les loisirs et la culture, etc." En somme, l'obsession, s'il doit y en avoir une, c'est d'assurer les services à la population, dans un budget qui tient la route. Le développement économique, oui, mais avec vigilance. Il est facile d'aller vite. Faire avec intelligence, c'est plus compliqué. Il n'y a aucun expert en développement économique au sein du conseil. Il faut donc, à mon sens, faire preuve de doigté et de jugement. L'axe fondamental dont parle M. Drapeau peut se défendre, dans l'optique d'un travail cohérent, qui tient compte de la fonction première de l'élu : assurer des services de qualité à la population. Le reste, ça fait de beaux slogans, mais ça nous fait perdre de vue l'essentiel.

    Michel Lévesque - 2017-10-17 21:36
  • Bonjour. Dans un premier temps, je vous invite à vous identifier au complet lorsque vous commentez sur InfoDimanche.com , je crois que ça donne davantage de crédibilité ainsi, plutôt que d'utiliser un pseudo avec une adresse courriel parallèle. Le message étant fait, je vous rappelle que l'Union des Municipalités du Québec (UMQ) a tenu en mai dernier un Forum sur le développement économique à lequel j'ai participé. Un consensus fort à l’effet que les municipalités jouent un rôle fondamental en matière de développement économique en est ressorti, mais que nous pouvons faire encore plus. Le rôle du conseil municipal en ce sens est crucial. Le développement économique, avec le temps, est devenu le principal enjeu des municipalités. D'ailleurs l'une des cinq propositions découlant d'un Laboratoire d'idées sur le développement économique recommande ceci: faire du soutien au développement économique un axe fondamental de l’action municipale. Un département du Développement économique a été créé lors du dernier mandat. Une commission du Développement économique aussi. Mais ça prend plus! Avec une bonne communication, du leadership et une volonté réelle d'aider nos entreprises existantes et futures, on fera encore mieux en matière de développement, c'est certain. Voilà pour la mise au point. Merci et au plaisir.

    Steeve Drapeau, candidat au poste de conseiller District de l'Estuaire - 2017-10-16 12:56
  • Monsieur Drapeau fait ici une éclatante démonstration de sa profonde et totale incompréhension du rôle d'un élu. Il n'est pas au service des entreprises (qui sont d'ailleurs, comme par hasard, ses clients dans sa vie professionnelle), mais au service des citoyens. Le développement économique ne doit pas être une obsession. Cela conduit, en effet, aux excès (Laval est le plus exemple du monde). Un développement économique débridé, sans personne pour veiller aux intérêts de l'ensemble de la collectivité, ouvre la porte aux pressions, aux intérêts strictement privés, aux petits amis, aux copains des élus. M. Drapeau est donc un élu au service des entreprises parce qu'il ne comprend pas le nécessaire équilibre entre développement et qualité de vie. Un maire devrait être obsédé par l'équilibre, la mesure, la défense des intérêts du plus grand nombre. D'ailleurs, petit rappel de base à M. Drapeau : on paye des taxes pour des services. Pas pour que vous rendiez service à ceux qui sont pressés de mal utiliser notre parc industriel, un parc que NOUS payons avec nos taxes... (Si vous ne comprenez pas le b.a.-ba du rôle d'un élu, il est encore temps de retirer votre candidature. Vous rendrez un fier service à toute notre collectivité. Allez lire sur le rôle de l'élu, sur le site du ministère des Affaires municipales. Vous lirez sur les conflits d'intérêts, sur l'éthique, etc.)

    Pierre R. - 2017-10-16 10:09
  • L'excès en tout étant un défaut, il est dangereux de ne focusser que dans un domaine. Le rôle d'un maire est de faciliter, non de favoriser. Le maire a besoin du soutien de ses conseillers, c'est pourquoi il faut changer notre fusil d'épaule à Rivière du loup, et élire un maire rassembleur plutôt que celui qu'on vient de subir depuis 4 ans.

    union des forces - 2017-10-15 12:01
  • Le premier mandat d'un conseil de ville étant de desservir les citoyens de la ville avec des services municipaux de qualité, ne l'oubliez pas. Des maires obsédé par le développement économique à outrance, on en a eu de tres mauvais modeles au Québec, notamment à laval et Terrebonne.

    Toujours dangeureux de mélanger politique municipale et développement de l'entreprise privée. Les villes doivent etre facilitantes mais les individus élus doivent etre bien au fait de leur responsabilités et mandats.

    Martin L - 2017-10-14 19:32