Publicité
15 octobre 2017 - 06:04 | Mis à jour : 16 octobre 2017 - 20:04

Phoebe Sirois souhaite faire partie de la relève à Témiscouata-sur-le-Lac

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Nous sommes en pleine campagne électorale municipale au Québec. À Témiscouata-sur-le-Lac, on note parmi les candidats à l’élection du 5 novembre prochain une jeune femme, Phoebe Sirois. «Je veux prouver que des jeunes peuvent s’impliquer et s’intéresser au bienêtre de la population», a-t-elle mentionné.

Âgée de 23 ans, Mme Sirois est native de Cabano, le quartier dans lequel elle souhaite représenter plus spécifiquement les citoyens du district 2. «Je suis infirmière depuis 2015 et j’ai un poste rattaché au Centre hospitalier de Notre-Dame-du-Lac. De plus, je suis nouvellement propriétaire d’une maison dans le quartier Cabano», a précisé la candidate.

Aux personnes qui disent que la jeune femme n’a pas d’expérience, Phoebe Sirois réplique qu’elle peut amener de nouvelles idées. «Je veux travailler avec les citoyens pour les aider, répondre à leurs questions. Beaucoup d’entre eux questionnent le conseil municipal sur les investissements dans les arénas, l’asphaltage, etc.», a-t-elle précisé.

D’ailleurs si elle est élue, Phoebe Sirois désire améliorer le petit journal municipal pour mieux informer les citoyens. Elle entend également avoir un regard plus serré sur le budget de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.

Dans le district 2, Phoebe Sirois a deux adversaires, des candidats qui feront certainement valoir leurs plus nombreuses années d’expérience. Il s’agit de Jean-Marc Bergeron et André Loiselle.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi non merci?

    René Lapointe - 2017-10-16 21:55
  • Non , merci !

    Gab. - 2017-10-16 19:55