Publicité

26 avril 2017 - 15:22 | Mis à jour : 17:21

Une première victoire pour Fay Chabot

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La pugiliste Fay Chabot n’aura pas mis de temps à s’imposer lors des Championnats canadiens de boxe qui se tiennent actuellement à Québec. À son premier combat en quart de finale chez les 60 kg, la boxeuse de Saint-Elzéar qui s’entraine à l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup a forcé l’arbitre à mettre fin au combat dès le premier round.

Considérée à juste titre comme l’une des favorites, l’athlète de l’EBO RDL n’a toutefois pas caché avoir ressenti un peu de fébrilité et de nervosité à l’approche de son premier combat. «J’étais pas mal stressée, mais j’ai bien géré mon énergie. J’ai donné tout ce que j’avais, c'était un beau combat», a commenté Fay Chabot.

La puissance et la force de frappe n’ont pas laissé indifférente son adversaire manitobaine, Automn Kelly, qui a rapidement craint les coups de la Témiscouataine. «Dès le début, j’ai senti que je lui ai fait peur avec mon jab. Mon premier jab a traversé sa défense et l'a atteint à la tête. Je voulais analyser, mais j’ai vu que ça lui faisait peur alors je suis allée en puissance, moins de coups, mais plus d’impact», a raconté la pugiliste à sa sortie du ring.

Devant une adversaire qui hésitait à en découdre, Fay Chabot a coupé le ring, la coinçant dans un coin. La sentant à sa merci, la boxeuse de l’EBO RDL n’a pas laissé filer sa chance de mettre rapidement fin au combat. «Mes coups l’ont solidement atteint et voir sa tête être projetée m’a encouragée à ne pas arrêter.»

L’arbitre n’a donc eu d’autre choix que de mettre fin au combat.

Faute d’adversaire, Fay qui boxe généralement chez les 57 kg a dû monter de catégorie. Elle domine donc outrageusement en étant moins lourde que les boxeuses qu’elle affronte. Son prochain combat aura lieu demain, en demi-finale, contre Mady Swanson de l'Alberta.

Publicité


Publicité

Commentez cet article