Publicité
27 décembre 2014 - 07:13

Des familles d'accueil au secours des enfants

Marc Larouche

Par Marc Larouche, Journaliste

Twitter Marc Larouche
Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup - Julie et Mathieu ont bercé la petite Sophia nuit et jour et l'ont encouragée pour stimuler son développement. Jusque là, rien de particulier, c'est le lot de tous les parents. Mais Sophia n'est pas l'enfant de Julie et Mathieu. Le couple est une famille d'accueil.

Au Bas-Saint-Laurent, 71 enfants sont hébergés par 37 de ces ressources sur le territoire des MRC de Rivière-du-Loup, de Kamouraska, de Témiscouata et des Basques.

La durée moyenne d'un séjour est de 12 mois. «Certains jeunes entrent en famille d'accueil à 2 ou 3 ans et en ressortent à 18 ans. Ce sont de belles réussites», explique Luce Fortin, chef de service des ressources et de l'adoption pour le Bas-Saint-Laurent, qui travaille au Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent depuis 29 ans.

MAMAN NE ME PREND PAS QUAND JE PLEURE...

L'objectif recherché est de faire en sorte que ces enfants retournent vivre avec leurs parents. Mais ce n'est pas toujours possible. Parce qu'en 30 ans, le nombre de dénonciations augmente constamment et dans la moitié des cas, les enfants ont été négligés à cause des difficultés vécues par les parents.

«Ils n'ont pas nécessairement été bien nourris, on n’a pas pris soin de leur santé, on n'a pas stimulé leur développement. Lorsqu'il arrive en famille d'accueil, l'enfant peut ne pas être convenablement vêtu, avoir de la difficulté à s'exprimer, à s'alimenter, à ne pas avoir confiance et à avoir des problèmes de socialisation», poursuit Mme Fortin.

«La loi de la Protection de la jeunesse a beaucoup évolué. Le travail se fait avec l'enfant, mais aussi avec ses parents, qui doivent stabiliser leur vie et développer des compétences parentales.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • bravo pour ces familles qui donnent sans compter, mais savez-vous comment sont traiter les familles d'accueil par la
    DPJ, ce n'est pas pour rien qu'il y a peu de famille d'accueil car celles-ci ne sont pas apprécié pour tout ce qu'elles font. C'est un problème majeur.

    famille d'accueil !! - 2014-12-27 21:24
  • bravo aux familles d,accueil, je comprends le travail que vous accomplissez auprès des enfants. J'ai déjà été famille d'accueil, mais malheureusement on n'a pas toujours le support qu'on aurait besoin de la part de la DPJ . On ne reçoit pas toujours l'appui qu'on aurait besoin de leur part et ne comprennent pas bien ce que les familles d'accueil peuvent vivre

    caro - 2014-12-27 16:45
  • Les gens qui donnent aux enfants sont des gens heureux, on le voit dans leur visage et ça se sent aussi. Et les enfants qui grandissent dans ces familles d'accueil où il y a de l'Amour ont de fortes chances de développer les mêmes qualités.

    Il y a encore des gens remplies d'Amour.

    André Mainguy - 2014-12-27 16:17