X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Adoucir le quotidien des personnes vulnérables par un diner de Noël

durée 22 décembre 2022 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    À peine quelques mois après l’ouverture de leur Brûlerie Ange & Démon située sur la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup, les propriétaires Patrick Leblanc et Valérie Sylvain redonnent déjà à la communauté. De 11 h à 16 h, le 24 décembre prochain, les entrepreneurs accueilleront plus d’une cinquantaine de Louperivois moins bien nantis pour un diner de Noël convivial.

    «Quand on a commencé ici, ce n’était pas vraiment notre but, on n’a pas pensé à ça», confie l’homme d’affaires. Au fur et à mesure des échanges avec leurs clients, les propriétaires ont réalisé qu’une vingtaine d’entre eux sont en difficulté financière. «C’est là qu’on a vu qu’il y a de la pauvreté à Rivière-du-Loup et plus que l’on pense», soulève M. Leblanc. 

    En creusant un peu plus lors de leurs discussions, les entrepreneurs ont réalisé que nombreux d’entre eux sont seuls et n’ont pas de famille pour célébrer Noël. «Donc on s’est dit qu’on pouvait recréer ça», avance-t-il, en essayant, par le rassemblement de personnes dans la même situation, de favoriser une ambiance familiale, inclusive et respectueuse.

    Patrick Leblanc et Valérie Sylvain offriront 10 des 50 repas lors de ce diner de Noël pour donner au suivant. Plus de 25 entreprises et donateurs ont aussi contribué au projet du couple en payant pour des repas ou en donnant des vêtements et autres attentions. Ainsi, chaque personne qui sera invitée au repas aura droit à une assiette de dinde marinée, injectée et fumée faite à la brûlerie, des légumes, de la gelée de canneberge, de la tourtière et des desserts ainsi qu’à au moins un cadeau se trouvant sous le sapin.

    «On veut briser une barrière. On dirait que parce qu’on est des entreprises lucratives, on ne peut pas avoir du cœur et être non lucratifs, mais non. On en a de l’argent et c’est grâce aux citoyens qui achètent dans notre commerce. Redonner au suivant, c’est quelque chose qu’on veut amener à Rivière-du-Loup et on veut que les gens apprennent à le développer également», confie l’entrepreneur.

    «Il ne faut pas juger les gens parce qu’ils sont démunis. Ce n’est pas parce qu’ils le sont qu’ils manquent de scolarité ou manquent d’intelligence. Il peut arriver de nombreux évènements dans la vie qui font que du jour au lendemain, on parte de millionnaire à super pauvre juste parce qu’on a fait un choix et qu’on l’a mal fait», souligne Patrick Leblanc. 

    Les propriétaires de la brûlerie souligne aussi qu’il ne l’ont pas eu facile durant leur jeunesse et qu’ils comprennent les gens aux prises avec la pauvreté. «Ils viennent nous encourager, on les voit calculer leurs sous et parfois à la moitié du mois, ils nous saluent sans s’arrêter», raconte Mme Sylvain. Ainsi, en posant des questions et découvrant la réalité de ces personnes, les entrepreneurs ont commencé à redonner de leur plein gré en offrant des cafés, des soupes, des pâtés. «Juste le sourire et la façon d’être de la personne, on vient d’être payés 100 000 fois», a confié la restauratrice.

    C’est la reconnaissance, la gratitude éprouvés par les clients qui ont donné le goût à M. Leblanc et Mme Sylvain d’en faire davantage. «On ne peut pas changer le monde, mais à notre façon on peut faire une différence pour les gens», indique l’ex-préposée aux bénéficiaires. Pendant un moment, une journée dans l’année, ils souhaitent apaiser le quotidien difficile de personnes plus vulnérables tombées dans les failles de la société.

    Le couple de la Brûlerie Ange & Démon espère accueillir 75 personnes dans son local le 24 décembre. Environ 25 billets sont toujours disponibles pour les citoyens et entreprises qui souhaiteraient faire leur part et offrir un repas à quelqu’un dans le besoin pour le temps des fêtes. Les entrepreneurs remercient tous les partenaires qui se sont joints à cette initiative, de même que les organismes qui redistribuent les billets. Patrick Leblanc et Valérie Sylvain désirent réitérer l’évènement chaque année afin de redonner le plus possible à leur communauté. 

    Durant toute l’année, un tableau Donnez au suivant est affiché dans la Brûlerie Ange & Démon. Ce concept, inspiré de cafés de la rive nord de Montréal, permet aux clients qui en ont les moyens d’offrir des produits du commerce à des gens plus vulnérables. «C’est un peu comme lorsque tu te fais payer ton café dans la file au Tim Hortons. C’est une petite action, mais peut-être que la personne n’en a pas vraiment besoin. Tandis que de cette façon, on cible vraiment les bonnes personnes qui en ont besoin, qui ne peuvent pas se le payer et qui ont envie d’en avoir un», explique M. Leblanc. Des organismes tels que La Maison de la famille du Grand-Portage, La Source et le CLSC aident les entrepreneurs à diriger les dons de nourriture vers les bonnes personnes.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    3 janvier 2023 | 6h28

    Rétrospective 2022 : novembre

    Info Dimanche vous présente sa revue de l'année. Évènements marquants, rencontres inspirantes, au fil des prochains jours vous trouverez sur le site un retour dans le passé des 12 derniers mois. Le centre récréatif de Témiscouata-sur-le-Lac ouvre ses portes Le centre récréatif PGR de Témiscouata-sur-le-Lac, situé au 121, rue de l’Aréna a été ...

    2 janvier 2023 | 6h32

    Rétrospective 2022 : aout

    Info Dimanche vous présente sa revue de l'année. Évènements marquants, rencontres inspirantes, au fil des prochains jours vous trouverez sur le site un retour dans le passé des 12 derniers mois. Pour que la MRC des Basques soit représentée dans le nom de sa circonscription À l’approche de la prochaine élection sur la scène provinciale, des ...

    2 janvier 2023 | 6h04

    Rétrospective 2022 : juillet

    Info Dimanche vous présente sa revue de l'année. Évènements marquants, rencontres inspirantes, au fil des prochains jours vous trouverez sur le site un retour dans le passé des 12 derniers mois. Séries avec le Rocket : «Une expérience unique» En jouant une dizaine de parties dans l’uniforme du Canadien de Montréal, en début de saison, Alex ...

    Publicité