X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Incendie à Trois-Pistoles: une propagation freinée par les pompiers

durée 8 juillet 2024 | 11h12
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    L'incendie qui a ravagé une maison de la rue Morissette à Trois-Pistoles le dimanche 7 juillet aurait pu se propager aux résidences voisines, n'eût été le travail acharné de la trentaine de pompiers qui ont affronté le brasier sous une forte chaleur.

    Pour le directeur du Service de sécurité incendie de Trois-Pistoles, Raphaël Bastille, ses troupes ont été placées face à une intensité d'intervention à laquelle elles sont rarement confrontées. Outre l'âge du bâtiment, l'isolation au bran de scie, la présence de deux toits successifs et la proximité des maisons voisines représentaient de réels enjeux pour les combattants du feu.

    «Ce n'est pas tous les jours que nous devons répondre à un appel d'incendie éclaté. La maison était vieille et présentait des caractéristiques qui complexifiaient notre intervention», souligne le directeur de la caserne 51 de Trois-Pistoles.

    À leur arrivée, les flammes étaient logées dans le secteur de la cuisine. Elles se sont rapidement propagées au parement extérieur avant de gagner le comble situé entre l'ancien et le nouveau toit.

    «Nos troupes ont fait une méchante de bonne job. Nous voulions contenir le feu à la maison et protéger les résidences voisines, nous avons réussi. Une fois le feu contenu, le gros de l'ouvrage restait à faire, il fallait contrôler tous les points chauds, éteindre le bran de scie. Il y avait beaucoup de déblais», raconte le directeur incendie.

    Avec la chaleur ambiante, et pour se donner une force de frappe suffisante et nécessaire, les pompiers pistolois ont reçu l'assistance des services de sécurité incendie de L'Isle-Verte, de Saint-Éloi, et de Saint-Jean-de-Dieu. Au total, 34 pompiers ont combattu le brasier.

    Afin d'éviter les coups de chaleur et de permettre aux combattants du feu de récupérer, une rotation des forces de frappe a été rapidement mise en place. «Aucun pompier n'a été incommodé et personne n'a été blessé», ajoute le directeur de la caserne 51 de Trois-Pistoles.

    L'unique occupant de la maison s'en tire indemne. Il a été rapidement pris en charge par la communauté pistoloise. La maison est considérée comme une perte totale.

    L'enquête en recherche et cause visera à déterminer l'origine de l'incendie.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 juillet 2024 | 11h26

    Tentative de meurtre à Sainte-Angèle-de-Mérici : une suspecte recherchée 

    Les enquêteurs de la Division des crimes majeurs de Rimouski demandent l’aide du public afin de localiser Doxanne-Maherline Racine, une femme de 28 ans de Terrebonne, en lien avec une tentative de meurtre survenue le 25 avril dernier à Sainte-Angèle-de-Mérici. Peu avant 10 h, les policiers de la Sûreté du Québec avaient alors été appelés à se ...

    18 juillet 2024 | 14h18

    Jeremy Ringuette retrouvé en vie 

    Jeremy Ringuette, le jeune homme du Haut-Madawaska dont la disparition a été signalée le dimanche 14 juillet a été retrouvé en vie dans le secteur de Dégelis, a confirmé la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ce jeudi 18 juillet en milieu d’après-midi.  Dans un bref communiqué de presse, la GRC a informé la population que l’homme de 21 ans était ...

    17 juillet 2024 | 10h04

    Disparition de Jeremy Ringuette : les efforts se poursuivent 

    Voilà maintenant quatre jours, soit plus de 96 heures, que Jeremy Ringuette, un jeune homme du Haut-Madawaska, est porté disparu. Hier, un poste de commandement de la Sûreté du Québec a été établi à Dégelis et les recherches se poursuivent dans un secteur boisé non loin de la frontière avec le Nouveau-Brunswick.  C’est la Gendarmerie royale du ...