X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une cargaison de porcs se renverse à Saint-Alexandre-de-Kamouraska

Chargement du vidéo
durée 17 novembre 2023 | 15h58
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Voir la galerie de photos

    Un camion semi-remorque transportant environ 200 porcs s’est renversé sur le côté à la sortie de l’autoroute 20 alors qu’il s’engageait sur la route 289 à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, vers 13 h 25 ce 17 novembre. L’impact brutal a causé la mort de dizaines de cochons. Un évènement qui est non sans rappeler l’accident survenu le 11 février 2013.

    L’intervention de ce vendredi transporte le directeur du Service de Sécurité Incendie KamEst, Robin Laplante, dans le temps. Il y a 10 ans, un poids lourd s'était écrasé à la même place. Une scène quasi identique. «C’était une de mes premières interventions en tant que directeur», se souvient-il.

    Le problème dans ce secteur, explique-t-il, c’est la courbe prononcée. À cet endroit, le dévers, soit l’inclinaison de la route, est plat. «Quand ce sont des transports d’animaux comme ça, [les animaux] ont tendance à tous se tasser d’un côté», explique M. Laplante. Il indique que la cause du renversement n’est pas encore connue, mais que la pente du chemin pourrait être l’une des circonstances.

    À l’arrivée des pompiers, une dizaine de porcs s’étaient échappés du véhicule accidenté et étaient éparpillés un peu partout sur les lieux. «De bons samaritains ont arrêté et ont essayé de les contrôler un petit peu pour éviter un autre accident», rapporte le directeur du SSI KamEst.

    Rapidement, une équipe d’Aliments Asta a été déployée sur les lieux afin d’aider les pompiers dans leur travail. Stéphanie Poitras, directrice générale et Kévin Poitras, directeur exécutif ventes et transport, se sont aussi rendus sur place pour donner un coup de main.

    Heureusement, le chauffeur s’en tire avec une légère blessure à la jambe. Ce dernier n’a pas été transporté en centre hospitalier.

    Concernant les cochons, M. Laplante, partage que la grande majorité des bêtes ont survécu, mais que certaines ont dû être abattues pour abréger leurs souffrances. Quelques porcs ont malheureusement péri lors de l’accident, en raison de l’impact et sous le poids des autres animaux.

    INTERVENTION

    Au moins trois poids lourds ont été dépêchés par Aliments Asta afin de transporter les cochons vivants à l’usine et les faire examiner par un vétérinaire. 

    L’étape qui a causé le plus de fil à retordre à toute l’équipe en place a été l’évacuation des cochons. La remorque était constituée de trois étages.

    Vers 15 h 15, les rangées du haut et du bas avaient été vidées. Il ne restait que celle du milieu. «Étant donné que la vanne a eu un impact, il faut avoir un [autre] accès», souligne Robin Laplante. Et il était important d’agir par étape pour que les animaux ne se déplacent pas en masse. 

    Des pinces à batterie, reçues le 16 novembre à la caserne, ont été utilisées pour la première fois par les pompiers afin d’ouvrir les parois de la remorque.

    Les intervenants sur place ont dû conjuguer avec la pluie qui s’est pointée vers 15 h 30. Une demi-heure plus tard, ils étaient fin prêts pour commencer le remorquage du poids lourd accidenté à l’aide de plusieurs remorqueuses.

    «Si tout va bien, vers 17 h, tout devrait être revenu à la normale», a déterminé le directeur du SSI KamEst.

    La circulation a été entravée durant de nombreuses heures pendant l’intervention. Le ministère des Transports, des contrôleurs routiers, des policiers de la Sûreté du Québec ainsi que des employés des travaux publics ont aidé les automobilistes dans leurs déplacements.

    Les grandes bretelles ont facilité le passage des voitures et le bon déroulement de l’intervention, d’après M. Laplante.

    Une quinzaine de pompiers se trouvaient sur les lieux.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 17h49

    Un quinquagénaire manque à l’appel à Rivière-du-Loup

    La Sûreté du Québec demande l’aide du public afin de retrouver Mario Pelletier, 58 ans, de Rivière-du-Loup.   Le quinquagénaire a été vu pour la dernière fois le 9 juin dernier, vers 9 h, dans le secteur de la rue Saint-André à Rivière-du-Loup. Les autorités ignorent l’endroit où il pourrait se trouver, ainsi que le moyen de transport qu’il ...

    10 juin 2024 | 16h08

    Un véhicule percute une galerie à Notre-Dame-du-Portage

    Un véhicule est entré en collision avec la galerie d’une résidence située dans le parc de l’Amitié à Notre-Dame-du-Portage, le 10 juin vers 14 h 15. Heureusement, personne n’a été blessé. L’impact a causé des dommages à l’avant de la résidence. La galerie, de même que le revêtement extérieur ont été endommagés. Une voiture stationnée près de la ...

    10 juin 2024 | 11h51

    De la drogue et un cellulaire au volant mènent à une saisie de tabac à Rivière-du-Loup

    Un conducteur qui circulait sur la rue Joly à Rivière-du-Loup le 7 juin en après-midi a été intercepté concernant l’usage d’un cellulaire au volant. Après avoir eu des motifs raisonnables de croire qu’il conduisait avec les facultés affaiblies, les policiers l’ont arrêté et conduit au poste de police. Du tabac illicite a aussi été retrouvé dans son ...