X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Trafic de stupéfiants

Arrestation à Rivière-du-Loup: Jean-Samuel Roy-Émond pris sur le fait

durée 8 mai 2023 | 14h38
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Un homme de 36 ans, Jean-Samuel Roy-Émond, connu comme l'incendiaire de l'usine Calko, a été arrêté le vendredi 5 mai à Rivière-du-Loup pour trafic de stupéfiants. Selon la Sûreté du Québec, le suspect a été pris en pleine transaction sur la rue avec un client, un homme de 42 ans, qui a aussi été arrêté par les policiers.

    Faisant suite à l'arrestation de Roy-Émond, la Sûreté du Québec a mené une perquisition à son appartement situé dans un immeuble à logements du boulevard Armand Thériault à Rivière-du-Loup.

    L'opération aura permis de saisir près de 580 comprimés de métamphétamines, environ 43g de cocaïne, une petite quantité de cannabis, un certain montant d’argent comptant et plusieurs objets servant au trafic de stupéfiants.
     
    L’enquête des policiers démontre que le suspect effectuait lui-même la livraison de stupéfiants à ses clients en se déplaçant à vélo ou sinon qu’il effectuait la vente directement à partir de son appartement sur le boulevard Armand-Thériault.
     
    Le suspect est demeuré détenu jusqu'à sa comparution qui a eu lieu ce weekend, il a par la suite été remis en liberté sur engagements moyennant plusieurs conditions à respecter en attendant son retour devant le tribunal prévu à une date ultérieure.

    Roy-Émond fait face à divers chefs d’accusation en lien avec la possession ou le trafic de stupéfiants. Quant à son client, il a été libéré par voie de sommation à comparaitre, il pourrait devoir répondre à une accusation de trafic de stupéfiants.
     
    Notons que ce sont des informations reçues du public il y a quelques semaines qui ont permis aux policiers de mener à bien cette opération.

    JEAN-SAMUEL ROY-ÉMOND

    L’accusé est connu des policiers, notamment pour être l’incendiaire de l’usine Calko. En novembre 2013, il avait été condamné à une peine d’emprisonnement de 6 ans. Après de multiples revirements, Roy-Émond avait plaidé coupable.

    Soulignons que Jean-Samuel Roy-Émond n'en était pas à son premier incendie criminel. Ce dernier avait déjà été condamné à deux peines, de 16 et 11 mois, dans deux autres dossiers, dont celui du vieux manège militaire de Rivière-du-Loup.

      >> Aussi à Lire : https://www.infodimanche.com/actualites/justice-et-faits-divers/81178/lenfer-a-lusine-calko

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 juin 2024 | 15h22

    Un motocycliste grièvement blessé dans un accident à Sainte-Hélène-de-Kamouraska

    Un motocycliste d’une cinquantaine d’années est dans un état critique ce samedi après avoir été impliqué dans une collision avec une voiture vers 11 h à Sainte-Hélène-de-Kamouraska à l’intersection de la route de la Station et de la route 230 en direction est. «Selon les premières informations, un automobiliste circulait sur la route de la ...

    19 juin 2024 | 15h17

    «On a eu chaud» au Grand Arrêt Irving de Dégelis

    Mardi, sous une chaleur écrasante, une trentaine de pompiers ont pris part à l'intervention incendie alors qu'un début de brasier menaçait de se propager au bâtiment principal du Grand Arrêt Irving de Dégelis. Cinq des combattants ont souffert d'un coup de chaleur et ont dû être conduits à l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac. Le directeur du Service ...

    18 juin 2024 | 15h01

    Un orignal fauché sur l'autoroute 20 à Saint-Alexandre

    Une personne a été légèrement blessée lundi soir quand son véhicule a heurté de plein fouet un orignal alors qu'elle circulait sur l'autoroute 20 est à la hauteur du kilomètre 488 à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. La Sûreté du Québec a confirmé que la victime a été conduite au Centre hospitalier régional du Grand-Portage. Ses blessures sont ...