X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Accident mortel sur la route 232 à Témiscouata-sur-le-Lac: le conducteur fautif aurait été distrait

durée 31 janvier 2023 | 13h12
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    L’accident mortel survenu le 5 mai 2022 sur la route 232 à Témiscouata-sur-le-Lac ayant couté la vie à Guildo Robichaud âgé de 75 ans et à Monique Labrie âgée de 85 ans de Saint-Michel-du-Squatec aurait été causé par une distraction. C’est ce que révèle le rapport de la coroner, Dre Renée Roussel, rendu public dans les derniers jours.

    Le véhicule où prenaient place les deux victimes et la conductrice se dirigeait dans la voie de circulation vers l’est. Celui du conducteur fautif circulait à cheval sur les lignes doubles médianes vers l’ouest. Au moment de l’impact frontal, ce dernier se trouvait dans la voie inverse. Le conducteur écoutait un «podcast», son cellulaire reposant sur le siège avant passager. Il aurait été distrait par une raison connue de lui seul.

    Selon Dre Roussel, l’automobiliste en faute a été impliqué dans un autre accident trois jours auparavant. «Il a déclaré que depuis, il avait tendance à circuler plus près de la ligne médiane afin d’éviter l’accotement qui lui aurait fait perdre la maitrise de son véhicule le 2 mai 2022», a-t-elle écrit dans son rapport.

    Les victimes de l’autre véhicule seraient décédées sur le coup. La conductrice a tenté de freiner sur 25 mètres et d’éviter la collision en se déportant vers la gauche. Le véhicule fautif a freiné sur deux mètres et a aussi dévié sur sa gauche pour échapper à l’impact.

    «La Sûreté du Québec du poste de Témiscouata n’a pas pu déterminer exactement la raison pour laquelle le conducteur fautif n’a pu éviter la collision. Ce dernier croyait même que c’était le véhicule des victimes qui était venu le frapper dans sa voie, mais les traces de freinage des véhicules indiquent clairement que ce n’est pas le cas», est-il inscrit dans le rapport.

    Dre Renée Roussel n’a émis aucune recommandation à la suite de cet accident.
     

    commentairesCommentaires

    1

    • JL
      Jimmy Lavoie
      temps Il y a 1 an et 3 mois
      Je suis profondément choqué et déçu par les révélations de cet article de nouvelle concernant un accident mortel survenu sur la route 232 à Témiscouata-sur-le-Lac. Ce qui est encore plus perturbant, c'est l'absence de recommandation de la part de la coroner, Dre Renée Roussel, suite à cet accident qui a coûté la vie à deux personnes innocentes.

      Il est incroyable que l'utilisation du cellulaire au volant ait été considérée comme une distraction acceptable, comme si c'était une norme acceptable de conduire en écoutant un podcast. La conduite distraite est un grave problème de sécurité routière, qui peut entraîner des conséquences fatales. Les conducteurs doivent être totalement concentrés sur la route en tout temps, sans être distraits par des appareils électroniques ou autres sources de distraction.

      L'article révèle également que le conducteur fautif avait été impliqué dans un autre accident trois jours auparavant. Cela montre clairement que les mesures actuelles en matière de sensibilisation à la conduite distraite ne sont pas suffisantes pour dissuader les gens de prendre des risques sur la route. Les autorités doivent renforcer les campagnes de sensibilisation et les mesures de répression pour inciter les conducteurs à être plus conscients des dangers de la conduite distraite et à prendre des mesures pour éviter les distractions sur la route.

      Enfin, je suis déçu que Dre Roussel n'ait émis aucune recommandation suite à cet accident. Il est important que les enquêtes sur les accidents soient suivies de recommandations concrètes pour améliorer la sécurité routière et éviter les accidents futurs. Il est temps que les autorités prennent des mesures plus strictes pour sensibiliser les gens à la dangerosité de la conduite distraite et les encourager à adopter des comportements plus sécuritaires sur la route. Les vies humaines dépendent de la responsabilité et de l'attention des conducteurs.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Un partisan se fait casser la main lors d’un match de la Ligue nord-américaine de hockey

    Un jeune homme qui a eu la main fracturée par un bâton de hockey le 6 avril, au terme d’un match de hockey opposant les Pétroliers de Laval aux 3L de Rivière-du-Loup au Centre Premier Tech, a décidé de porter plainte à la Sûreté du Québec. Le partisan louperivois admet avoir jeté une bouteille de plastique vide en direction de la patinoire. ...

    15 avril 2024 | 15h55

    Sauvée à 38 mètres du sol

    Au terme d'une spectaculaire et délicate intervention d’hommes-araignées, une personne d'âge mineure coincée au sommet d'un pylône électrique à 38 mètres du sol, soit 125 pieds, a pu regagner saine et sauve la terre ferme dimanche soir à Saint-Pascal, dans la MRC de Kamouraska. Une opération lors de laquelle le Service de sécurité incendie de ...

    14 avril 2024 | 9h22

    Un piéton happé mortellement sur l’autoroute 20

    Vers 5 h 30 le 14 avril, les services d’urgence ont été appelés afin d’intervenir sur l’autoroute 20 ouest, dans le secteur de Saint-Philippe-de-Néri pour un piéton qui aurait été happé par un véhicule.  La Sûreté du Québec est présentement à la recherche de possibles témoins de cette collision qui est survenue dans la nuit du dimanche 14 avril, ...