X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une femme et un bambin retrouvés morts au parc des Chutes

durée 17 septembre 2022 | 14h49
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Sûreté du Québec confirme qu’une enquête a été ouverte après qu’une femme de 37 ans et un bébé de 6 mois ont été retrouvés sans vie au pied de la falaise du parc des Chutes, en début d’après-midi, ce samedi 17 septembre. 

    Selon la SQ, c’est une passante qui a fait la découverte des corps, vers 13 h 45. Rapidement, pompiers, ambulanciers et policiers ont été déployés sur place.

    «L’enquête sur les circonstances entourant ces décès a été confié au Service des enquêtes sur les crimes sur la personne de la Sûreté du Québec», a confirmé le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole à la Sûreté du Québec. 

    «La thèse du geste volontaire est actuellement privilégiée», a-t-il précisé.  

    Initialement appelés pour une opération de sauvetage, les services d'urgence ont décidé de restreindre l'accès au parc quelques minutes plus tard. Les visiteurs présents ont tous été évacués. 

    Peu de temps avant le début de l'opération, des témoins avaient confié à Info Dimanche avoir aperçu un corps inanimé - peut-être même deux - près de la rivière, au nord de la chute. À cet endroit, la falaise atteint un sommet d'environ 40 mètres. 

    Au moment d'écrire ces lignes, les entrées du parc des Chutes, en provenance de la rue Frontenac, sont toujours inaccessibles pour une durée indéterminée. 

    Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à communiquer avec le Centre prévention suicide du KRTB au 418-862-9658 ou la ligne téléphonique 1-866 APPELLE, disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 h sur 24. 

     

    commentairesCommentaires

    7

    • JGM
      Jean guy malenfant
      temps Il y a 2 mois
      Quel tristesse
    • MS
      Mailloux Sylvie
      temps Il y a 2 mois
      C'est affreux. Je suis choquée. Pauvre enfant...J'espère qu'elle l'a amenée vers un monde meilleur et qu'elle pourra être présente à ses cotés pour l'éternité
    • PF
      Pierre Fraser
      temps Il y a 2 mois
      Quelle triste nouvelle. Je suis bouleversé.
    • GPSF
      Gaétan Plourde, Sainte-Françoise
      temps Il y a 2 mois
      Aïe! Ça donne des frissons que de lire une telle histoire. Bien souvent des gens en détresse ne savent pas où aller chercher de l'aide et commette l'irréparable. Mes pensées et prières accompagne les familles concernées.
    • DD
      Doris Dumont
      temps Il y a 2 mois
      Depuis que j'ai appris cette nouvelle je suis inquiète, triste. Le monde a un mal ëtre qu'on ne voit pas toujours.

      C'est d'une tristesse pour les familles proches, les parents et les grands-parents, tous ceux qui étaient près de cette dame et son enfant. Tellement triste.
    • NC
      Noel Claire
      temps Il y a 2 mois
      ca se trouve oû le Parc des Chutes quel endroit
    • DD
      Doris Dumont
      temps Il y a 2 mois
      C'est d'une tristesse incroyable.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 14h18

    Avis de recherche pour retrouver Alexandre Imbeault de Cacouna

    La Sûreté du Québec demande l’aide du public pour retrouver Alexandre Imbeault, 35 ans, de Cacouna. Il a été vu pour la dernière fois le 26 novembre à Cacouna. Il se déplacerait à bord d’un véhicule Toyota Corolla gris immatriculé G89 FRE. L’homme pourrait se trouver dans la région de Montréal. Ses proches ont des raisons de craindre pour sa ...

    27 novembre 2022 | 10h41

    Collision latérale sur la rue Fraserville à Rivière-du-Loup

    Quatre personnes ont été blessées lors d’une collision latérale survenue le dimanche 27 novembre vers 9 h 40 à l’intersection des rues Fraserville et des Trembles, près des accès à l’autoroute 85 à Rivière-du-Loup. Deux automobilistes prenaient place à l’intérieur de chacun des véhicules. Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville ...

    26 novembre 2022 | 6h03

    Crimes sexuels : la libération conditionnelle de Kevin St-Onge révoquée

    Condamné à deux ans moins un jour de prison en octobre 2021 pour leurre d’enfants à l’endroit de huit victimes, Kevin St-Onge est de retour derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle accordée en septembre a été suspendue le 18 octobre puisqu’il n’a pas respecté les conditions de sa remise en liberté. Selon des documents obtenus auprès de ...