Publicité

19 juin 2020 - 15:30 | Mis à jour : 19:18

Spectaculaire incendie aux Tourbières Lambert

Collaboration spéciale : Stéphanie Gendron, Maxime Paradis, leplacoteux.com

Une importante intervention incendie a cours en ce vendredi après-midi à Rivière-Ouelle. Les autorités ont été appelées vers 14 h 20.

Un imposant panache de fumée est visible, en raison d’un incendie de tourbe aux Tourbières Lambert. Le travail est compliqué par une intense chaleur et de forts vents.

« Un feu sévit présentement chez Tourbières Lambert à Rivière-Ouelle et les vents importants dispersent de la fumée sur le tout le territoire du Kamouraska. Les services d’incendie travaillent présentement à circonscrire l’incendie », a indiqué le Service incendie de la MRC de Kamouraska.

La SOPFEU et ses avions-citernes ont été appelées en renfort. Ils se ravitaillent en eau au lac Saint-Pierre de Mont-Carmel, situé non loin. « Nous avons reçu l’alerte », indiquait Mélanie Morin, porte-parole de la SOPFEU. « Du personnel se dirige sur place, ainsi que des avions-citernes ».

Les employés de Tourbières Lambert sont mobilisés et arrosent avec des chaudières d’eau les bordures du chemin pour éviter que l’incendie ne se répande davantage, s’il venait à gagner du terrain. Pour le moment, on ignore comment le brasier, qui se dirige vers St-Denis-De La Bouteillerie, a débuté.

La Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent recommande à la population de Rivière-Ouelle et des municipalités environnantes qui sont incommodées par la fumée de rester à l’intérieur de leur résidence.

La fumée émanant du feu de tourbière qui sévit actuellement peut représenter des risques pour la santé. La fumée de feux de forêt est un mélange complexe de gaz et particules. Le panache de fumée contient des substances irritantes qui peuvent aggraver ou provoquer des symptômes chez des personnes fragiles ou vulnérables. Les principaux symptômes qui sont associés à une exposition à distance de la source et de courte durée à la fumée de feux de forêt sont principalement de nature irritative (irritation des voies respiratoires et des yeux, respiration sifflante, difficulté à respirer). Les personnes plus sensibles à la fumée sont celles souffrant de problèmes respiratoires (asthme, bronchite) et de problèmes cardiaques (angine).

Il est donc fortement recommandé de :

  • Restreindre les activités à l’extérieur, se limiter aux activités essentielles.
  • Rester à l’intérieur et fermer les fenêtres, dans la mesure où la température ambiante le permet.
  • Fermer l’échangeur d’air et autres appareils introduisant de l’air extérieur dans la maison (ex. : ventilateur de salle de bain ou de cuisine).
  • Mettre la climatisation en mode recirculation dans la maison ou la voiture.
  • Éviter toutes autres sources de polluants dans la maison (ex. : peinture).

Si, malgré ces mesures, certains malaises persistent ou s’accentuent, il est conseillé de consulter un médecin.

Étant donné le temps chaud qui sévit actuellement au Bas-Saint-Laurent, la Direction de la santé publique rappelle également à la population qui réside dans le périmètre visé par l’incendie de boire beaucoup d’eau, de tenter de rester au frais, de prendre une douche ou un bain frais aussi souvent que nécessaire ou se rafraîchir la peau avec une serviette mouillée.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article