Publicité
13 février 2019 - 15:44 | Mis à jour : 16:07

Condamné à 12 mois d’emprisonnement pour une agression sexuelle

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un homme de 27 ans de Saint-Gabriel-Lalemant, Pierre-Michel Chénard, a plaidé coupable à des accusations d’agression sexuelle et de bris de probation le 13 février. Les faits qui lui sont reprochés ont été commis à Rivière-du-Loup.  

La juge Vicky Lapierre l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois. Toutefois, en raison de sa détention préventive dans le cadre des procédures judiciaire, il lui reste 77 jours de prison à purger.

La plaignante a raconté, lors de l’enquête préliminaire, que l’accusé semblait être fortement intoxiqué au moment de l’agression, survenue le 13 janvier 2018 à Rivière-du-Loup. Il se serait adonné à divers attouchements, malgré la résistance de cette dernière. Chénard l’aurait également forcée à lui faire une fellation, une tentative qui a été infructueuse en raison de son état et du refus de la plaignante. Lors de son témoignage, elle a affirmé avoir eu peur pour sa vie puisque l’accusé était agressif et violent.  

Chénard sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de 10 ans et devra se soumettre à une probation de trois ans à la suite de sa sortie de prison. Il lui sera également interdit d’entrer en contact avec sa victime et l’entourage de cette dernière.

Une ordonnance de non-publication ordonnée par le tribunal protège l’identité de la victime dans ce dossier.

Publicité

Commentez cet article