Publicité
15 novembre 2018 - 10:27 | Mis à jour : 16 novembre 2018 - 08:40

Quinze mois de prison pour le voleur de Témiscouata-sur-le-Lac

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Après avoir visé une quinzaine de véhicules pour commettre des vols, le voleur de Témiscouata-sur-le-Lac, Joseph Girard, âgé de 24 ans, a été condamné le 9 novembre à passer les 15 prochains mois en prison.

L’accusé a plaidé coupable au palais de justice de Rivière-du-Loup à près d’une vingtaine de chefs d’accusation de vol de moins de 5 000$, à une accusation de voies de fait et à un bris de probation, notamment. Il a écopé d'une peine globale de 15 mois d'emprisonnement pour toutes ces accusations. Le 13 octobre dernier, près d’une vingtaine de citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac ont constaté à leur réveil que leurs véhicules avaient été fouillés.

Joseph Girard s’est approprié divers objets de valeur lors de ces vols, en ciblant les véhicules dont les portières étaient déverrouillées. À la suite de son arrestation, les policiers de la Sûreté du Québec ont notamment retrouvé deux scies mécaniques volées, des vêtements, des cartes de crédit et de débit, diverses petites pièces automobiles, des portemonnaies, des billets de loterie, couteaux de chasse et certificats d’immatriculation.

À sa sortie de prison, l’accusé sera sous probation pendant trois ans et devra respecter une série de conditions. Il lui sera notamment interdit de se trouver à 100m du lieu de résidence d’une vingtaine de ses victimes, il ne pourra posséder aucune arme et aucun outil pouvant servir à cambrioler. Sa probation stipule aussi qu’il devra entamer des démarches pour régler son problème de toxicomanie, et débuter des procédures afin de se trouver un emploi légitime.

Girard possède une longue feuille de route judiciaire qui s’étale sur plusieurs années. Possession de stupéfiants, introduction par effraction, vol, entrave au travail des policiers, bris d’engagement, agression armée et méfait ne sont que quelques accusations qui ont été déposées contre lui au cours des dernières années, tant au tribunal de la jeunesse que pour adultes.

 Ce même individu avait été condamné en février 2017 à une peine de trois ans d'emprisonnement pour divers vols commis dans  des résidences et des véhicules des municipalités de Saint-Jean-de-Dieu, Sainte-Rita et Saint-Arsène entre le 22 avril et le 16 juin 2016. Un an de pénitencier avait été retranché à cette peine en raison de la détention préventive déjà purgée par l’accusé.

» À lire aussi : Trois ans de prison pour un voleur de Rivière-du-Loup

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • atteinte a la reputaion pourrait etre lever contre info dimanche vs savez ... monsieur girard paie la.plus garde de cette sentence pojr voix de fait 9 mois lui on ete offert poir lea vols et 15 poir voix de fait ... cest plate que vs netes pas capable.de dire les vrai chose dans vos article .... jai aussi ete une de vos victime ma reputation a ete detruite pendants 5 ans ici

    nancy pichette ... appeler bonni and clyde par vous - 2018-11-16 08:05