Publicité

9 novembre 2021 - 13:00

À Dégelis, les électeurs ont choisi le changement avec Gustave Pelletier

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

«À Dégelis, on veut du changement», avait mentionné Gustave Pelletier en campagne électorale. Les citoyens de sa communauté lui ont donné raison puisqu’il a été élu le 7 novembre au poste de maire avec 48,50 % des votes. Le maire sortant, Normand Morin, a récolté 26,86 % des voix.

Deux autres candidats convoitaient également la mairie. Richard Bard, qui était conseiller municipal auparavant, a obtenu 20,57 % des votes. Roger Grondin a terminé quatrième avec 4,07 % des voix.

Même s’ils ne s’étaient pas présentés en équipe, M. Pelletier avait reçu l’appui de Bernard Caron, élu par acclamation comme conseiller municipal et de deux autres candidats élus le 7 novembre, Lucienne Lagacé et Eliott Levasseur. Brigitte Morin et Linda Bergeron ont été réélues dimanche dernier tandis que Olivier Lemay avait été élu sans opposition. Selon le nouveau maire, les membres du conseil municipal actuel ont l’expérience et la capacité pour bien travailler ensemble. 

«Un merci à tous les candidats qui ont eu à cœur leur ville en s’étend porté candidat, malheureusement il y a des gagnants et des perdants, maintenant on se doit de regarder vers l’avant. Et pour finir un gros merci aux citoyens et citoyennes de Dégelis qui ont fait valoir leur vote et qui ont opté pour un avenir pour les générations futures. Avec le conseil élu, je mettrai tout en œuvre pour répondre à vos attentes, je serai à l’écoute et transparent», a écrit Gustave Pelletier sur sa page Facebook.

Avec les membres du nouveau conseil municipal, le maire entend se mettre rapidement au travail pour «régler le dossier de l’aréna». Gustave Pelletier a également parlé de la rue de la Sauvagine «qui ne voit pas l’heure d’être finie», selon ses propos. Il veut mettre en place assez rapidement la diffusion des réunions du conseil municipal en direct et en différé sur Internet et MATV. Il souhaite rencontrer le nouveau préfet de la MRC de Témiscouata de même que les députés provincial et fédéral.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article