Publicité

8 novembre 2021 - 13:12

Un deuxième mandat pour Ginette Caron à L’Isle-Verte

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La mairesse sortante de L’Isle-Verte, Ginette Caron, a été réélue avec 294 voix, soit 68,37 % des votes exprimés le 7 novembre. Elle affrontait Sophie Sirois, une ex-conseillère municipale qui a obtenu 31,63 % des voix.

La campagne électorale s’est déroulée dans des circonstances particulières en raison de la pandémie et Mme Caron a décidé de ne pas faire de porte à porte cette année. Elle a présenté sa vision et ses engagements majoritairement sur les réseaux sociaux et elle a aussi envoyé un feuillet par la poste. Environ 40,15 % des citoyens de L’Isle-Verte ont exercé leur droit de vote aux élections municipales. «Je suis un chef d’orchestre en avant, c’est moi qui dirige, mais je ne décide pas quelle musique on joue, ça me prend une équipe», résume Ginette Caron.

Le projet de réaménagement de la route 132 à L’Isle-Verte suit toujours son cours. «Il va falloir le remettre sur la table pour que le conseil actuel se positionne», indique Mme Caron. Elle travaillera aussi avec son équipe sur le développement d’un mini parc industriel sur une partie de terrain dézoné situé au nord de l’autoroute 20, près de la rue Notre-Dame, vers l’ouest.

La mairesse réélue ajoute que de nombreuses routes ont besoin d’amour et que des investissements devront être faits pour le développement communautaire, pour mettre à niveau le parc Samuel-Côté, par exemple.

Le travail devra aussi se poursuivre dans le dossier de la transformation de l’église afin de lui trouver une nouvelle vocation. «On va aller voir si on peut trouver une aide financière. Le projet est déjà monté et on va reprendre le dossier en collaborant avec le Cœur de L’Isle-Verte.» Il s’agit un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la conservation de l'église de L'Isle-Verte.

L’équipe municipale sera formée de Véronique Dionne, Alexandre Côté, Denis Dubé, Patrick Lavallée, Stéphane Lussier et Catherine Després. «C’est très intéressant de travailler avec des nouvelles personnes professionnelles qui viennent de plusieurs milieux. C’est la chose qui me motive le plus. On commence demain soir, on aura des réunions pour mettre tout le monde au fait des dossiers, ensuite on a le budget qui s’en vient, ça va aller vite», conclut Ginette Caron. Cette dernière précise qu’il n’y a pas eu de débat avec l’autre candidate au poste de maire, Sophie Sirois et que la campagne électorale s’est déroulée dans le respect.

Publicité


Publicité

Commentez cet article