Publicité

18 juin 2021 - 16:30 | Mis à jour : 29 septembre 2021 - 11:44

Saint-Hubert : Josée Ouellet veut faire le saut en politique au poste de maire

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Forte de son expérience professionnelle dans l’équipe municipale, Josée Ouellet souhaite maintenant faire le saut en politique. Elle sera candidate au poste de maire le 7 novembre prochain à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup.

Le maire actuel Gilles Couture a déjà indiqué son intention de ne pas solliciter un autre mandat. Mme Ouellet est donc la première personne à signifier son intérêt pour ce poste. Elle souligne que ce désir de contribuer au sein du conseil municipal a été alimenté par ses années comme employée de la Municipalité. «Je connais bien le milieu et les gens», a lancé Mme Ouellet.

«Mon travail comme technicienne en loisirs entre 2004 et 2012, d’agente aux communications et d’agente administrative depuis 2017, m’a permis d’acquérir une compréhension des différents défis, réalités et besoins de la municipalité. Je souhaite mettre mes connaissances, ma détermination et mon leadership au service de ma communauté, tout en poursuivant la valorisation et le positionnement de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup au sein de la MRC de Rivière-du-Loup», a commenté Mme Ouellet.

La candidate mise également sur son expérience en administration et en gestion de projets pour la Municipalité ainsi que pour la Coop de solidarité Santé depuis 2012 pour lui permettra de faire avancer les dossiers en cours après le 7 novembre et avant pour convaincre ses concitoyens.

Elle se définit comme quelqu’un de solide. «J’espère répondre aux besoins exprimés par les citoyens et les familles, tant du village que des lacs. (…) Ma participation au sein de plusieurs conseils d’administration locaux, régionaux et provinciaux tels que celui de la Corporation de développement touristique et économique, le Comité famille et MADA, le Comité régional pour les saines habitudes de vies de la MRC de Rivière-du-Loup, l’Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives, la Fédération québécoise des coopératives de santé, sont des exemples concrets démontrant mon implication sociale», a exprimé la candidate.

On souhaite plus de femmes en politique municipale. Josée Ouellet, âgée de 53 ans, ne voit pas cela comme un défi au féminin. «Ce n’est pas la première raison de mon intérêt. Si je peux apporter une autre façon de penser et de voir, un vent de fraîcheur, tant mieux. Le conseil municipal, c’est une équipe, ce sont tous ses membres qui décident. Je souhaite travailler avec une équipe dynamique et positive afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et leur offrir un milieu de vie encore plus attrayant et sécuritaire», a-t-elle indiqué.

Le maintien et le développement d’entreprises, attirer de nouvelles familles et permettre aux ainés de demeurer dans leur milieu, des préoccupations que Josée Ouellet partage avec de nombreux élus en 2021. «Pour terminer, j’invite les jeunes à s’impliquer au sein du conseil municipal parce que vous aussi, vous pouvez faire la différence», a-t-elle conclu.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article