Publicité

29 octobre 2015 - 08:55 | Mis à jour : 11:33

Début du recomptage judiciaire à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Rivière-du-Loup - Le dépouillement judiciaire des boites de scrutin de la circonscription de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup a commencé jeudi matin vers 10 h 30 dans la salle 3.25 du palais de justice de Rivière-du-Loup. 

Une cinquantaine d'employés d'Élections Canada sont réunis dans la salle d'audience afin de procéder à l'analyse des votes. Le juge Claude Bouchard leur a donné ses directives avant que tout le processus se mette en branle, à huis clos.

Aux premières loges dans la salle se trouvaient les candidats en litige, Bernard Généreux du Parti conservateur et Marie-Josée Normand du Parti libéral. 

REQUÊTE DES MÉDIAS

Une requête afin d'assister aux procédures a été déposée par un collectif de médias de la région. Le juge a affirmé que le processus de dépouillement mélangeait le domaine judiciaire, qui doit faire preuve de transparence, et le système électoral, qui doit bénéficier d'une certaine protection. 

Une ordonnance de non-publication a été rendue afin qu'aucun employé ou personne présente dans la salle lors du dépouillement ne soit identifiable. 

Il sera possible pour les journalistes d'assister aux plaidoiries des avocats concernant les bulletins contestés et au jugement final. Le processus pourrait prendre quatre jours au maximum, s'étendant jusqu'à la fin de semaine. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article