Publicité

23 octobre 2015 - 06:54

Les élections: le vrai sondage

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 9

Rivière-du-Loup – Info Dimanche s’est penché sur les résultats des candidats dans leurs fiefs afin de déterminer où s’est jouée la déconfiture de François Lapointe et la remontée du Parti libéral lors des élections fédérales du 19 octobre dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

À plusieurs reprises lors de la campagne électorale, les candidats ont refusé de quantifier leurs appuis et se sont adressés aux médias en affirmant que «le vrai sondage sera lors de l’élection». C’est finalement Bernard Généreux qui a été nommé vainqueur dans la circonscription, à quelques 250 voix de sa plus proche poursuivante, Marie-Josée Normand, poussée par le vent de changement libéral au pays.

Les résultats de Rivière-du-Loup pour Louis Gagnon du Bloc québécois, Saint-Jean-Port-Joli pour François Lapointe du Nouveau Parti démocratique, La Pocatière pour Bernard Généreux du Parti conservateur et Montmagny pour Marie-Josée Normand du Parti libéral ont été passées sous la loupe, après l’analyse des données du document transmis par Élections Canada.

RIVIÈRE-DU-LOUP

Rivière-du-Loup a placé Marie-Josée Normand en première position avec 2 044 votes, une avance de plus de 300 voix sur son plus proche poursuivant, Louis Gagnon du Bloc québécois. Il s’agit d’une belle surprise pour le bloquiste qui a passé beaucoup de temps à faire valoir ses idées dans la ville.

LA POCATIÈRE

Le château fort de Bernard Généreux, La Pocatière, a placé sur un pied d’égalité le candidat du NPD et le conservateur, avec 600 voix chacun. Le Parti libéral les suivait de près avec 584 votes.

SAINT-JEAN-PORT-JOLI

Saint-Jean-Port-Joli, où le candidat du NPD a passé sa soirée électorale parmi ses proches, a choisi ce dernier comme favori avec 449 voix, devant le Parti conservateur avec 364 et le Parti libéral avec 307.

MONTMAGNY

Les citoyens de ville d’origine de Marie-Josée Normand l’ont placée en bonne position de l’emporter dans la circonscription, avec 1 521 votes, soit 27 devant son plus proche poursuivant, Bernard Généreux. Le NPD a fait pâle figure avec 773 voix.

Une demande de dépouillement judiciaire a été acheminée à Élections Canada et sera traitée au cours des prochains jours. Des irrégularités auraient été reportées concernant le scellement des boites de scrutin. Sur 50 016 votes, 815 ont été rejetés lors du décompte.

En 2011, une demande de recomptage avait porté François Lapointe du NPD vainqueur avec 9 voix devant Bernard Généreux. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Ti-Joe connaissant: Il m'étonne de quelqu'un prétendant connaître la politique analyse aussi bêtement cette dernière à partir seulement d'une différence de pourcentages (30% - 24% = 12% de différence = déconfiture). Vous semblez peut-être meilleure pour la rigueur mathématique, qui m'a foi n'explique pas grand chose de la volatilité du vote dans une élection canadienne. Votre argumentaire est ma foi très faible, comme l'article que vous défendez ou avez peut-être même écrit? Avez vous vu la marée rouge ou bien quoi? À combien était le vote libéral lors de l'élection précédente? Même pas 6%!! Et votre propos ne tient nullement compte de la vague orange de la dernière fois qui avait profité à François Lapointe. Et au national, je vous rappel que le vote pour le NPD a été de 19%. Alors conserver 24% (5% de plus que le vote national) dans un contexte d'une "marée rouge", d'une campagne National du NPD qui n’a pas fonctionné et même probablement nuit à Lapointe, et d'un vote Conservateur plutôt stable dans la région, ce n'est pas une déconfiture, c'est plutôt une très bonne performance! À moins bien sûr que le mot déconfiture vous permet de vous défouler et de décharger vos émotions, je ne vois pas du tout sa pertinence!

    P.O - 2015-10-27 03:37
  • la derniere fois les irrégularités avantageait les conservateurs. Si c'est encore le cas il faudrait remettre en doute la légitimité de l'élection du candidats conservateur.

    Et si on retourne en élection c'est certain que Généreux passera pas. Car cette fois il a été elue uniquement a cause de la séparation des votes. On parle pas vraiment d une victoire légitime.

    J-C. - 2015-10-26 12:50
  • Pas étonnant qu'il y a eu des irrégularités. ....la formation du personnel électoral laissait à desirer....

    Ouf......ouf..... - 2015-10-24 15:40
  • On refait le vote ce matin et garantis que généreux passe pas. Les gens était tellement décu d'avoir divisé le vote pour faire passer cet opportuniste. Un des vices de la démocratie la division du vote, la région se ramasse avec un député que 71% du monde ne veulent pas

    steph. - 2015-10-24 10:11
  • Ti-Joe Connaissant: Nu été de la vague rouge, combinée à la démagogie de CIEL FM affirmant que les conservateurs étaient 20 points en avance sur François Lapointe et que le Bloc était 2e dans le comté (Ils ont fini 4e au total)le néo-démocrate passait. La vague rouge au Québec s'est réellement dessinée la fin de semaine avant le jour du vote.
    Au sujet de terme de la déconfiture de Lapointe, je pense que ce terme est complétement exagéré.
    Regardez la carte du résultat, les conservateurs ont bien fait dans l'ouest du comté, par rapport à l'influence de la radio de Québec. De toute manière, le comté aura un député conservateur dans l'opposition pendant 4 ans. Nous verrons bien si Bernard Généreux sera capable de tirer son épingle du jeux sans ses amis au pouvoir.

    Pierre - 2015-10-24 10:07
  • @ P.O.

    Mon cher P.O., bien que je ne suis pas toujours en accord avec ce qu'Infodimanche dit et de l'anonymat des commentaires (comme les miens) je me doit de vous demander: Vous avez les yeux bouchés ou quoi? C'est une vrai déconfiture, passer de 17 285 votes, 35.8% en 2011 a 11 914 votes, 24.2% en 2015, je ne sais pas comment vous analysez ça mais de toute évidence vous n'avez rien compris à la politique! Continuez à mettre de la confiture sans sucre sur vos "toast" et bonne fin de semaine

    Ti-Joe connaissant - 2015-10-23 16:23
  • Devant ce que l'on qualifie d'une "marée rouge" pour mettre fin au règle des Conservateurs, François Lapointe a nettement fait bonne figure. Il ne s'agit pas d'une "déconfiture" comme vous le mentionnez. Votre traitement de l'information ressemble drôlement au traitement de l'information que l'on fait dans une certaine station de radio à RDL. Du petit du journalisme!

    P.O - 2015-10-23 11:37
  • Mme Normand avait concédé les élections et félicité Monsieur Généreux le soir des élections, c'est quoi sa demande de révision si ce n'est pas de faire dépenser de s $$$$ aux contribuables.... La soif du pouvoir fait souvent ressortir le vrai d'une personne, ça fait cheap d'agir ainsi.

    un contribuable de Riv-du-Loup - 2015-10-23 10:47
  • Est-ce-que ce sera le jour de la marmotte pour Bernard Généreux ?

    aL - 2015-10-23 09:35