X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Culture Bas-Saint-Laurent publie son Portrait et diagnostic culturel

durée 27 novembre 2023 | 06h02
  • Info Dimanche
    Par Info Dimanche

    [email protected]

    Culture Bas-Saint-Laurent a présenté à la communauté son Portrait et diagnostic culturel du Bas-Saint-Laurent, dont le lancement s’est déroulé le 22 novembre au Musée régional de Rimouski devant une cinquantaine de personnes.

    Cette vaste étude met en lumière les plus récentes données de l’ensemble des secteurs d’intervention en culture du territoire : arts littéraires et livre, arts visuels et métiers d’art, arts vivants, musique et art sonore, cinéma et vidéo, médias communautaires, muséologie et autres patrimoines ainsi que patrimoine immobilier.

    Parmi les défis soulevés par tous les secteurs de la culture, on retrouve la collaboration entre le milieu de la culture et de l’éducation qui a été fragilisée par la crise sanitaire, ainsi que les programmes de financement peu adaptés aux réalités régionales.

    Chacune des sections du portrait est structurée par un ensemble de définitions, un recensement des organismes reconnus en conservation, création, diffusion, production et formation dans l’ensemble des secteurs.

    L’investissement public en culture de tous les paliers gouvernementaux est abordé de façon à comparer l’évolution pré et post-pandémie pour évaluer la reprise des activités. Les données de chaque secteur sont comparées par MRC ou par région éloignée du Québec avec un portrait statistique des artistes reconnus au Bas-Saint-Laurent.

    Selon ce document de Culture Bas-Saint-Laurent, l’investissement de l’administration publique québécoise en culture au Bas-Saint-Laurent totalise 22 M$ pour cette même année financière de 2019- 2020. Le Bas-Saint-Laurent a reçu 1,8 % du montant total des dépenses en culture du gouvernement du Québec.

    Cette recherche de 230 pages regorge d’informations qui pourront appuyer Culture Bas-Saint-Laurent, ses membres et ses partenaires pour orienter les actions en développement des prochaines années. Le portrait regroupe plus de 37 tableaux, 90 graphiques, 11 entrevues et 9 rencontres de validation sectorielles avec une cinquantaine de personnes ciblées.

    «Il va sans dire qu'œuvrer étroitement avec Culture Bas‑Saint‑Laurent s’inscrit dans notre volonté de collaborer à l’expression du plein potentiel de notre région. Grâce à ces espaces de dialogue et de réflexions que nous partageons au quotidien, nous nourrissons une vision commune du Bas‑Saint‑Laurent de demain, où l’accès à la culture et le développement artistique et culturel jouent un rôle clé dans le bien-être de nos communautés», explique Bertin Denis, président du Collectif régional de développement du Bas‑Saint‑Laurent et préfet de la MRC des Basques

    Le document est disponible gratuitement en version numérique. Il est également possible d’en acheter une version papier sur le site web de Culture Bas-Saint-Laurent.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 6h02

    Maude Audet à la Forge à Bérubé de Trois-Pistoles

    Après non pas un, mais deux rendez-vous manqués en raison de la pandémie, L'œil de la tempête accueillera Maude Audet dans la chaleureuse Forge à Bérubé de Trois-Pistoles ce samedi 24 février à 20 h. Maude Audet est une force tranquille, lumineuse. Ayant tracé un sentier à son image dans le paysage artistique québécois, elle crée sa musique comme ...

    22 février 2024 | 13h58

    Le spectacle de Roch Voisine est maintenu à Rivière-du-Loup

    Malgré l’annonce du report de la tournée de Roch Voisine au Québec, en Ontario, en Belgique et en France cet hiver, la date de spectacle prévue à Rivière-du-Loup le 14 juin juin lors du Musique Fest est maintenue, a confirmé l’organisateur Steeve Drapeau. Le chanteur a subi une infection à l’oreille qui s’est aggravée. Les spécialistes ont jugé ...

    21 février 2024 | 6h58

    Le pied de nez d’Ariane Michaud à la beauté d’influence

    L’autrice Ariane Michaud, native de L’Isle-Verte, étale ses complexes d’antan comme une liste d’épicerie, en prémices de son livre autofictionnel «Ma laideur n’influence personne». Au fil de cette autofiction anatomique, elle décortique sa réflexion tout comme elle dissèque son corps. Un cheminement qu’elle aurait aimé lire lorsqu’elle était ...