X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une feutrière de la région crée en France

durée 29 mai 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La feutrière professionnelle Saint-François-Xavier-de-Viger, Diane Gonthier, a passé les deux premières semaines d’avril à Felletin en France dans le cadre des Journées européennes du feutre afin de participer à un projet de médiation culturelle et à une résidence d’artiste.

    Une trentaine d’arbres feutrés créés par des artistes de 11 pays ont été assemblés pour créer une véritable forêt, une œuvre collective. «Cela a demandé une semaine de couture. Nous voulions créer une perspective en assemblant les arbres, comme dans une vraie forêt. C’était comme un gros casse-tête, sauf qu’on ne sait pas le dessin que cela va donner à l’avance», image Diane Gonthier. Cette dernière s’est dit chanceuse d’avoir l’opportunité de travailler le feutre en français en Europe.

    Lors des Journées européennes du feutre, le public a été invité à rendre vivante cette forêt en brodant des détails et des retailles de feutre pour ajouter des insectes, des animaux et des fleurs. L’œuvre collective restera dans la collection de Felletin.

    Les enfants de l’école primaire du village de Felletin ont aussi été initiés aux techniques de feutrage. «Ce sont eux qui vont organiser les Journées européennes du feutre à Felletin dans 30 ans», lance Diane Gonthier. L’objectif de cette activité était de mieux faire connaître le médium du feutre et de briser l’isolement des artistes qui le travaillent.

    «Je me sens assez seule comme artiste […] Je veux partager le côté festif du feutre. Tout le monde est content de sa découverte et n’en revient pas que la laine prend ensemble comme ça. C’est la joie de partager le processus du médium et le médium lui-même. Les enfants me suivent pas à pas parce qu’ils n’ont aucune idée où ils s’en vont. On arrive à quelque chose à la fin», ajoute l’artiste de Saint-François-Xavier-de-Viger.

    En mai 2021, Diane Gonthier a acheté l’ancien magasin général de la municipalité avec Maud Morin afin de le transformer en un grand atelier de métiers d’art.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h31

    Vernissage de l’exposition «Sur les rives nous avons échoué»

    L’exposition «Sur les Rives nous avons échoué» évoquant les enjeux de pollution du fleuve se déplacera cet été dans plusieurs lieux à travers le Bas-Saint-Laurent. Elle prendra racine sur la traverse de Trois-Pistoles/Les Escoumins le dimanche 23 juin à 19 h à Trois-Pistoles pour un vernissage dans le cadre des festivités de la Fête ...

    Publié à 13h29

    Activités de la bibliothèque Anne-Marie-D’Amours de Trois-Pistoles

    Pour le mois de juin, la bibliothèque Anne-Marie-D’Amours offre plusieurs animations lors de la période estivale, dont la journée Livres en fête, en collaboration avec le Réseau Biblio du Bas-Saint-Laurent. Cette activité est prévue le samedi 29 juin entre 9 h et 12 h. Pour l’occasion, il sera possible de participer à une vente de volumes, lors ...

    21 juin 2024 | 9h28

    Une nuit d’écriture à Rivière-du-Loup pour deux autrices du Bas-Saint-Laurent

    Le 28 juin, Cyntia Dubé et Marie-Jeanne Rioux, deux autrices du Bas-Saint-Laurent, erreront dans les commerces de la région de Rivière-du-Loup, pour écrire pendant toute une nuit, au profit de la Société canadienne du Cancer. Les deux Bas-Laurentiennes ont été touchées de près par le cancer. Mme Dubé est infirmière clinicienne et Mme Rioux est ...