X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un contrat d’envergure dans le secteur naval pour Soucy Industriel

durée 14 juin 2024 | 06h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’entreprise Soucy Industriel de Rivière-du-Loup a présenté la plus grosse réalisation de son histoire, ce jeudi 13 juin, au port de Cacouna : une barge d’acier de 100 pieds de long et de 40 pieds de large. Un contrat stratégique et d’envergure, réalisé pour le compte du Groupe Desgagnés qui, au-delà de son aspect grandiose, lui ouvre maintenant les portes à de belles opportunités. 

    Déjà présente dans les plus grands chantiers maritimes au Canada, notamment dans la fabrication de modules, de composantes et dans la réparation de navires, voilà que Soucy Industriel s’inscrit maintenant dans la chaîne d’approvisionnement de la construction navale au Québec. 

    Au total, deux barges et trois rampes seront réalisées dans le cadre de ce contrat majeur signé avec le Groupe Desgagnés. Lancé en mars, le chantier se poursuit toujours actuellement alors que la deuxième infrastructure, qui rassemble à elle seule 250 000 livres d’acier, sera complétée dans les prochaines semaines. 

    «Avec cette annonce, nous démontrons aujourd’hui comment Soucy Industriel peut contribuer au renforcement des chaînes d’approvisionnement des industries lourdes ayant des besoins de fabrication de composantes hors normes dans les secteurs maritime, minier, manufacturier et de l’énergie», s’est réjoui Frédérick Soucy, président de Soucy Industriel. 

    «Je suis très fier du travail accompli par toute l’équipe dans ce grand projet», a-t-il ajouté, précisant que plusieurs employés comptaient sur un bon bagage d’expériences dans le secteur maritime. Une expertise qui a fait la différence. 

    Il faut savoir que chacune des barges est construite à partir d’un assemblage de six modules qui sont préfabriqués dans les ateliers de Soucy Industriel, lesquels sont situés sur la rue Témiscouata. On y effectue la découpe, la préparation et l’assemblage des composantes structurales. 

    Une deuxième équipe de chantier procède ensuite au prétraitement des surfaces et à la peinture dans un autre atelier de l’entreprise. Les barges sont finalement transportées vers le port de Cacouna afin d’être assemblées.  

    DESSERVIR LE NORD

    À terme, les barges permettront au Groupe Desgagnés de mener à bien ses opérations visant à desservir les communautés et les mines du Grand Nord canadien. «Ces actifs seront utilisés pour les opérations de déchargement et de chargement des navires dans l’Arctique, transportant toutes sortes de marchandises générales, y compris des biens essentiels au développement des économies du Nunavut et du Nunavik», a fait savoir David Rivest, président-directeur général de Desgagnés  Transarctik. 

    Ce dernier, présent à Cacouna, n’avait d’ailleurs que de bons mots envers Soucy Industriel, une entreprise avec qui des liens d’affaires avaient déjà été bâtis. «Cette collaboration a été des plus agréables jusqu’à présent», a-t-il assuré.

    Fort de ce partenariat et de cette réussite, Soucy Industriel souhaite maintenant pleinement exploiter les occasions mettant à profit ses installations régionales et son expertise dans le milieu naval. L’entreprise estime d’ailleurs que les perspectives d’avenir y sont des plus prometteuses. 

    «Ce projet représente un bel exemple de solution personnalisée que nous pouvons offrir aux grands donneurs d’ordres de l’est du Canada et même des États-Unis, a reconnu Frédérick Soucy. Nous pouvons préfabriquer et assembler les projets hors normes, puis en faire la livraison par navire ou par barge à partir du port de Cacouna.» 

    L’annonce de jeudi a été saluée par la Municipalité de Cacouna, la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuket la députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne. Cette dernière croit que les investissements annoncés par Soucy Industriel témoignent de toute l’importance du port de Cacouna et de ses retombées économiques pour la région. 

    D’autres détails suivront… 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...

    5 juillet 2024 | 9h17

    La fusion entre les groupements forestiers de Témiscouata et de Métis-Neigette devra attendre 

    La fusion envisagée entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette n’aura pas lieu, du moins à court terme. Le projet a été proposé aux membres lors d’une assemblée générale extraordinaire le 20 juin, mais le résultat s’est révélé insuffisant. Ce n’est toutefois que partie remise, estiment les ...