X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Du rêve d’une multinationale à la Librairie du Portage, le parcours de Valérie Lavoie

durée 17 mai 2024 | 13h54
  • Info Dimanche
    Par Info Dimanche

    [email protected]

    De ses rêves de grandeur à ses retours à la réalité, la propriétaire qui se cache derrière la Librairie du Portage, Valérie Lavoie, s’est confiée sur son parcours lors de son passage au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprises (CDE) de la région de Rivière-du-Loup le 16 mai. Du plus loin qu’elle se souvienne, la native de Rivière-du-Loup a toujours voulu être entrepreneure.

    L’histoire qu’elle aime raconter pour illustrer ses propos c’est que, lorsqu’elle était jeune, ses parents se sont acheté une nouvelle maison «et l’escalier du sous-sol n’était pas fini, il n’y avait pas de contremarches». Elle a demandé la permission à son père de dessiner dessus. Elle y a crayonné un sous-main et un téléphone avant de s’asseoir «les pattes dans le vide» et de gérer. «Devant moi, il y avait une multinationale», se souvient-elle. C’est là qu’a commencé son plaisir de l’entrepreneuriat.

    Adulte, elle a travaillé chez Croisière AML avant de vouloir acheter l’Hotel Levesque. L’idée irréalisable sur le coup, elle s’est trouvé un emploi à l’Hotel de Glace de Québec. Après deux ans dans un emploi saisonnier, elle a vu un poste de directrice des ventes marketing à la salle Albert-Rousseau. Elle s’est lancée dans cette nouvelle aventure avant d’y rester six ans.

    Lors du départ à la retraite du directeur général, elle a tenté sa chance pour obtenir le poste. Mais ses tests psychométriques l’ont trahie : elle avait le profil d’une entrepreneure. Elle a donc délaissé les deux décennies qu’elle avait passées à Québec avant de revenir dans sa ville d’origine, à la recherche d’une entreprise à acquérir.

    Ça ne lui a pris que très peu de temps pour trouver la perle, l’entreprise qu’elle rêvait d’avoir depuis toute petite (après avoir eu l’idée de grandeur d’acheter la chaine Renaud Bray) : La Librairie du Portage. Elle est devenue propriétaire le 1er aout 2015, soit maintenant presque 10 ans.

    Pour en connaitre davantage sur le parcours professionnel de Valérie Lavoie et l’évolution de la Librairie du Portage, il suffit d’écouter la baladodiffusion en suivant ce lien : https://open.spotify.com/episode/1fuKUZLqlhbeQzT1MrjY5B?si=42a078aff70a4ced ou voir l’échange au : https://youtu.be/Zyf7afKIB4U.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 juin 2024 | 15h54

    Une annonce «historique» de 245 M$ pour soutenir l'écosystème entrepreneurial québécois

    Le gouvernement du Canada a fait plusieurs heureux, ce vendredi 14 juin, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, alors que la ministre fédérale Soraya Martinez Ferrada a confirmé le renouvèlement d’ententes de contribution totalisant 245 M$ entre Développement économique Canada (DEC) et le Réseau des Sociétés d’aide au développement des ...

    14 juin 2024 | 10h42

    Rivière-du-Loup dans la mire de Ben & Florentine 

    La chaine de restaurants Ben & Florentine, spécialisée dans les brunchs et déjeuners, souhaite poursuivre son expansion à travers la province et l’ouverture d’une succursale en sol louperivois est fortement envisagée. L’entreprise a accroché une bannière sur un immeuble commercial du boulevard de l'Hôtel-de-Ville, au cours des derniers jours. On ...

    14 juin 2024 | 6h04

    Un contrat d’envergure dans le secteur naval pour Soucy Industriel

    L’entreprise Soucy Industriel de Rivière-du-Loup a présenté la plus grosse réalisation de son histoire, ce jeudi 13 juin, au port de Cacouna : une barge d’acier de 100 pieds de long et de 40 pieds de large. Un contrat stratégique et d’envergure, réalisé pour le compte du Groupe Desgagnés qui, au-delà de son aspect grandiose, lui ouvre maintenant les ...