X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Importante hausse de la valeur foncière à Trois-Pistoles

durée 11 janvier 2024 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La population de Trois-Pistoles verra son compte de taxes augmenter en moyenne de 8 % en raison d’une importante hausse de la valeur globale des immeubles imposables de 31 %. Cette situation est causée par l’entrée en vigueur d’un nouveau rôle d’évaluation qui sera effectif jusqu’en 2026. Il n’avait pas été mis à jour depuis six ans.

    Les propriétaires d’une résidence unifamiliale ont vu sa valeur passer de 129 873 $ en 2023 à 179 877 $ en 2024. Pour contrebalancer cette hausse considérable, l’administration municipale a diminué le taux de base de la taxe foncière de 0,3418 $ par 100 $ d’évaluation. Il est donc passé de 1,5759 $ à 1,2341 $ en 2024, une baisse de 21 %.

    «Il n’était vraiment pas question de garder le même taux de taxation. Le rôle d’évaluation est arrivé à échéance et on était un peu pris avec la hausse des valeurs et des couts du marché immobilier. C’est sûr que ça a eu une grosse influence sur la valeur des résidences et le montant de taxes que les citoyens devront payer», explique le maire de la Ville de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert.

    Malgré cette baisse du taux de base, les propriétaires d’une maison moyenne verront donc leur compte de taxe foncière augmenter de 8,4 %, soit 173,19 $, en raison de la hausse de la valeur de leur résidence.

    Le conseil municipal a aussi pris la décision de faire passer le nombre de versements de taxes de 4 à 6 pour essayer de répartir la charge fiscale liée aux taxes municipales. «Nous devons aussi composer avec le contexte économique et nous sommes encore dans la saine gestion», ajoute M. Guilbert.

    Les tarifications liées aux services n’ont pas augmenté. Elles se chiffrent à 399 $ pour l’aqueduc et l’égout et à 245 $ pour la gestion des matières résiduelles. À noter que l’Indice des prix à la consommation a augmenté de 3,1 % au Canada en un an, selon les plus récentes données de novembre 2023.

    PROJETS

    Parmi les projets majeurs prévus au Plan triennal d’immobilisations de la Ville de Trois-Pistoles, on retrouve la réfection et la mise aux normes de l’hôtel de ville pour 3,4 M$, qui est déjà en cours, et l’aménagement d’un parc de planche à roulettes et de la pumptrack pour 312 000 $ en 2024.

    Un montant totalisant 10 M$ est réservé en 2025-2026 pour la réfection de la rue Notre-Dame Ouest. «C’est dans les cartons depuis un bout de temps. Il faut réussir à trouver le financement gouvernemental», ajoute le maire de la Ville de Trois-Pistoles. Un investissement de 15 M$ est aussi planifié en 2026 pour des travaux majeurs à la piscine régionale des Basques (voir autre texte)

    Lors de sa séance extraordinaire organisée le 18 décembre 2023, la Ville de Trois-Pistoles a présenté un budget équilibré totalisant 8,4 M$. Les revenus de taxes ont augmenté de 221 488 $ comparativement à l’an dernier.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 9h40

    Poitras Meubles et Design s’installera à l’entrée ouest de Rivière-du-Loup

    Poitras Meubles et Design aura un nouveau chez-soi à Rivière-du-Loup. L’entreprise locale va de l’avant avec un ambitieux projet : la construction d’un magasin de 35 000 pieds carrés dans le quartier ouest de la ville. Situé sur la rue Roland-Roussel, à côté du concessionnaire Mitsubishi, ce bâtiment hébergera également le siège social de la ...

    21 février 2024 | 15h40

    21,2 M$ supplémentaires versés aux productrices et aux producteurs de foin et de pâturages

    La saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin. La Financière agricole du Québec annonce qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC), dont un total de 5,1 M$ à 744 ...

    19 février 2024 | 14h36

    De nouveaux propriétaires à la clinique médicale privée Première Ligne de Rivière-du-Loup

    Depuis quelques semaines, la clinique médicale privée Première Ligne du 93, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a de nouveaux propriétaires. Louis-Anthony Ronceau et Vincent Beauchesne se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l’entreprise qui a ouvert ses portes en octobre 2019. Les deux associés sont heureux de relancer dès avril prochain ...