X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un budget conservateur à Saint-Antonin

durée 31 décembre 2023 | 06h30
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La Ville de Saint-Antonin a présenté à sa population un budget que le maire Michel Nadeau qualifie de «très conservateur» et prudent qui devra être respecté à la lettre. L’objectif du conseil municipal était de limiter les effets sur le portefeuille des citoyens tout en respectant le développement de la Ville.

    La richesse foncière uniformisée (RFU) passera le cap des 500 M$ en 2024 à Saint-Antonin. Elle comprend l’évaluation de tous les immeubles imposés situés sur son territoire et les immeubles gouvernementaux non imposables. En 2023, la RFU se chiffrait à 471 M$ à Saint-Antonin. Le développement immobilier dynamique a permis à la Ville de Saint-Antonin de confectionner son budget sans hausse importante pour les contribuables.

    «Le rôle d’évaluation a augmenté, ça a aidé énormément à maintenir un taux de taxation bas et ça a eu un effet de levier», explique la directrice générale de la Ville de Saint-Antonin, Nancy Dubé. Le développement immobilier sur le territoire aidera aussi les finances de la Ville au cours des prochaines années.

    La valeur imposable moyenne d’une résidence à Saint-Antonin a augmenté encore cette année de 2 394 $, pour se chiffrer à 240 094 $. Les propriétaires de cette résidence verront leur taxe foncière générale augmenter de 48 $ en 2023.

    Cette hausse représente 1,97 % d’augmentation du taux de taxe foncière générale, qui est passé de 0,660 $ par 100 $ d’évaluation à 0,673 $. Pour les résidences non desservies par le réseau d’aqueduc, la hausse est plutôt de 3 %.

    «On est vraiment beaucoup en-dessous de l’augmentation du cout de la vie. C’est le défi qu’on avait. Ce qui nous a aidés, c’est l’augmentation du rôle d’évaluation. Ça nous a été favorable», ajoute le maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau.

    L’Indice des prix à la consommation a augmenté de 3,1 % en un an au Canada, selon les données de novembre 2023.

    Les tarifications relatives aux services augmenteront légèrement en 2024. La tarification de l’aqueduc passera de 144 $ en 2023 à 146,50 $ cette année. Pour les eaux usées, une augmentation de 14,50 $ a été appliquée, elle passera de 141 $ à 155,50 $ en 2024. Cette hausse est effectuée en prévision de travaux à réaliser au cours des prochaines années. La tarification pour l’enlèvement et la gestion des matières résiduelles demeure inchangée cette année, à 238,75 $.

    La directrice générale Nancy Dubé confirme que la Ville de Saint-Antonin n’a pas touché à ses surplus accumulés pour équilibrer son budget.

    PLAN TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS

    Parmi les projets majeurs prévus en 2024, on retrouve la construction de la patinoire couverte et la réfection du Centre sportif. Un montant de 8 M$ est réservé au budget. Une subvention gouvernementale permettra de payer 3,3 M$. Le maire Michel Nadeau confirme qu’une demande dans un autre programme de financement pourrait être déposée prochainement.  

    Le développement de la rue des Châtaignes, comptant une trentaine de terrains, nécessitera un investissement de 1,5 M$. Elle se trouve dans le secteur de la future école et du CPE, près du Chemin de Rivière-Verte.

    La réfection et l’agrandissement du bureau municipal font aussi partie des prochains projets.  En 2024, la Ville de Saint-Antonin prévoit aménager un sentier cyclable et des trottoirs sur le 1er rang, pour un montant de 330 000 $. Une subvention de 165 000 $ est rattachée à ce projet.

    Un montant de 800 000 $ est aussi budgété afin de procéder à la réfection d’un ponceau important sur le Chemin de Rivière-Verte, à l’entrée du secteur urbanisé. En 2024, le Local des jeunes sera relocalisé au 1, rue Jean, soit au Centre de services de Saint-Antonin de Desjardins, nécessitant un montant de 75 000 $.  

    Les revenus de fonctionnement de la Ville de Saint-Antonin se chiffrent à 7,34 M$ et les dépenses sont de 6,98 M$. Un montant de 358 724 $ a été versé afin de rembourser la dette à long terme.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 9h40

    Poitras Meubles et Design s’installera à l’entrée ouest de Rivière-du-Loup

    Poitras Meubles et Design aura un nouveau chez-soi à Rivière-du-Loup. L’entreprise locale va de l’avant avec un ambitieux projet : la construction d’un magasin de 35 000 pieds carrés dans le quartier ouest de la ville. Situé sur la rue Roland-Roussel, à côté du concessionnaire Mitsubishi, ce bâtiment hébergera également le siège social de la ...

    21 février 2024 | 15h40

    21,2 M$ supplémentaires versés aux productrices et aux producteurs de foin et de pâturages

    La saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin. La Financière agricole du Québec annonce qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC), dont un total de 5,1 M$ à 744 ...

    19 février 2024 | 14h36

    De nouveaux propriétaires à la clinique médicale privée Première Ligne de Rivière-du-Loup

    Depuis quelques semaines, la clinique médicale privée Première Ligne du 93, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a de nouveaux propriétaires. Louis-Anthony Ronceau et Vincent Beauchesne se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l’entreprise qui a ouvert ses portes en octobre 2019. Les deux associés sont heureux de relancer dès avril prochain ...