X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le conseil de la MRC de Kamouraska adopte son budget 2024

durée 15 décembre 2023 | 06h00
  • Lors de la séance régulière du 22 novembre 2023, le Conseil de la MRC de Kamouraska a adopté un budget équilibré de 10 718 401 $, soit une hausse de près de 10% par rapport à 2023.

    L’ensemble des modifications apportées au budget se traduisent par une quote-part de 2 761 629 $ à répartir entre les 17 municipalités et les 2 Territoires non organisés Picard et Petit-Lac-Sainte-Anne de la MRC, soit une augmentation de 121 775 $, équivalente à 4.6%, par rapport à l’année 2023.  La hausse des quote-part est en grande partie causée par la fermeture du service d’évaluation foncière.

    La décision du conseil de la MRC de procéder au transfert de l’évaluation foncière à la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a été prise après l’adoption du budget 2023.  La poursuite du service à l’intérieur même de la MRC aurait exigé un investissement annuel de plus de 800 000 $ afin de maintenir les services de tenue à jour du rôle à l’interne, soit plus de 250 000 $ aux budgets précédents.

    «On fait de notre mieux pour gérer les finances publiques de façon responsable. C’est dans cette logique que le conseil a approuvé un contrat avec la FQM», de mentionner le préfet élu Sylvain Roy. Ce contrat pour l’année 2024 représente 630 600 $.

    La mise en place d’une politique d’habitation, priorisée par les 18 élus suite à l’étude sur l’hébergement et les services de garde faite en 2023, a nécessité l’embauche d’une ressource, entièrement financée par le Fonds régions et ruralité volet 1 et le fonds éolien. Aussi, un nouveau poste dédié au développement social sera créé en 2024, afin de respecter les obligations de la MRC envers l’entente sectorielle en développement social approuvée par toutes les MRC du Bas-St-Laurent. Ce projet sera financé par le FRR volet 4 et le fonds éolien de la MRC de Kamouraska.  De plus, suite à la recommandation de la commission d’aménagement, le conseil de la MRC a autorisé l’embauche d’un inspecteur en bâtiment et en environnement afin de combler les besoins des municipalités utilisatrices.

    En lien avec les services rendus aux municipalités, quelques travaux d’envergure dans les cours d’eau, estimés à 536 549 $, auront lieu en 2024 afin de respecter les obligations de la MRC.  «Le travail sur les aboiteaux, entre autres, n’est pas une mince affaire et 2024 sera une grosse année afin de maintenir en état les aboiteaux du Kamouraska», précise M. Roy.

    La mise à jour des outils et instruments d’urbanisme devrait quant à elle se concrétiser complètement au début de l’année 2025.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 9h40

    Poitras Meubles et Design s’installera à l’entrée ouest de Rivière-du-Loup

    Poitras Meubles et Design aura un nouveau chez-soi à Rivière-du-Loup. L’entreprise locale va de l’avant avec un ambitieux projet : la construction d’un magasin de 35 000 pieds carrés dans le quartier ouest de la ville. Situé sur la rue Roland-Roussel, à côté du concessionnaire Mitsubishi, ce bâtiment hébergera également le siège social de la ...

    21 février 2024 | 15h40

    21,2 M$ supplémentaires versés aux productrices et aux producteurs de foin et de pâturages

    La saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin. La Financière agricole du Québec annonce qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC), dont un total de 5,1 M$ à 744 ...

    19 février 2024 | 14h36

    De nouveaux propriétaires à la clinique médicale privée Première Ligne de Rivière-du-Loup

    Depuis quelques semaines, la clinique médicale privée Première Ligne du 93, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a de nouveaux propriétaires. Louis-Anthony Ronceau et Vincent Beauchesne se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l’entreprise qui a ouvert ses portes en octobre 2019. Les deux associés sont heureux de relancer dès avril prochain ...