X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une enveloppe de 2 M$ pour soutenir l’innovation au Bas-Saint-Laurent

durée 12 décembre 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le tout premier Fonds de soutien en innovation du Bas-Saint-Laurent, mis en place par le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, le gouvernement du Québec et les partenaires de l’Entente intersectorielle en innovation, a été officiellement lancé ce 11 décembre au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup. Cette initiative de 2 M$ vise à favoriser le développement de projets innovants qui n’entrent pas dans les cases des programmes de financement disponibles actuellement.

    «Le Fonds de soutien en innovation du Bas-Saint-Laurent est très attendu dans la région par les entreprises et les MRC […] On souhaite poursuivre la mise en place d’un environnement qui est favorable au développement de l’innovation et à la croissance des entreprises bas-laurentiennes», explique la ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Maïté Blanchette Vézina. Ce programme de financement a aussi pour but de répondre aux enjeux de pénurie de main-d’œuvre en stimulant l’entreprenariat et l’innovation.

    L’entente, qui est 100 % bas-laurentienne, est valide de 2023 à 2026. Il s’agit de la première du genre au Québec d’après Mélodie Mondor, directrice générale du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent. Le montant maximal accordé par projet est de 150 000 $.

    «Si vous n’entrez pas dans les cases, on est là pour vous soutenir au Bas-Saint-Laurent», souligne la députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne. Elle indique qu’il faut parfois «penser en dehors de la boite» pour répondre aux besoins. «Il y a une synergie à créer entre tous les acteurs qui travaillent en innovation dans la région, dont les élus municipaux, les entreprises et les organismes», ajoute-t-elle.

    D’après le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, cette enveloppe maximisera le potentiel économique de la région, tout en respectant les communautés et les objectifs de développement durable.

    «Nous croyons fortement au potentiel innovant de nos entreprises et organisations. Les gens du Bas-Saint-Laurent sont ingénieux, inventifs, fonceurs. C’est en se donnant les moyens de nos ambitions que nous réussirons à créer le Bas-Saint-Laurent qui nous fait rêver», a commenté M. Lagacé.

    Le financement est disponible pour tout projet qui génère de la valeur, qu’il soit organisationnel, de mise en marché, de ressources humaines ou de production. Le programme s’adresse tant aux entreprises en démarrage, qu’à celles qui sont plus établies. Les organismes d’économie sociale et les acteurs du milieu de l’éducation, par exemple, pourront aussi y avoir accès et déposer leurs projets.

    Les décisions d’attribution seront prises au Bas-Saint-Laurent par des acteurs locaux. Les 2 M$ seront attribués sur une période de trois ans. Une trentaine de projets pourraient ainsi être soutenus au cours de cette période.

    Les orientations, critères d’admissibilités et le formulaire de dépôt de projet sont disponibles dès maintenant sur le site Web du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 février 2024 | 9h40

    Poitras Meubles et Design s’installera à l’entrée ouest de Rivière-du-Loup

    Poitras Meubles et Design aura un nouveau chez-soi à Rivière-du-Loup. L’entreprise locale va de l’avant avec un ambitieux projet : la construction d’un magasin de 35 000 pieds carrés dans le quartier ouest de la ville. Situé sur la rue Roland-Roussel, à côté du concessionnaire Mitsubishi, ce bâtiment hébergera également le siège social de la ...

    21 février 2024 | 15h40

    21,2 M$ supplémentaires versés aux productrices et aux producteurs de foin et de pâturages

    La saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin. La Financière agricole du Québec annonce qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC), dont un total de 5,1 M$ à 744 ...

    19 février 2024 | 14h36

    De nouveaux propriétaires à la clinique médicale privée Première Ligne de Rivière-du-Loup

    Depuis quelques semaines, la clinique médicale privée Première Ligne du 93, rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a de nouveaux propriétaires. Louis-Anthony Ronceau et Vincent Beauchesne se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l’entreprise qui a ouvert ses portes en octobre 2019. Les deux associés sont heureux de relancer dès avril prochain ...