X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un projet immobilier de 52 logements à Saint-Antonin 

durée 12 juillet 2023 | 12h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le développement de la ville de Saint-Antonin s’effectue à grande vitesse depuis quelques années et le rythme ne ralentit pas. L’homme d’affaires et promoteur Conrad Gosselin a annoncé la réalisation à venir d’un nouveau projet domiciliaire de 52 logements à l’ouest de la rue Landry, ce mercredi 12 juillet.

    Projet privé et non subventionné, le développement nécessitera des investissements importants évalués à près de 10,5 M$. À terme, 13 immeubles de 4 logements chacun seront érigés. L’objectif est de les rendre disponibles, par étape, à partir de l’été 2024. 

    «On parle de logements de qualité, assez grands. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de télétravail, alors ça prend souvent des logements de trois chambres, dont l’une sera utilisée comme bureau, avec l’air climatisé…c’est la demande actuellement», a soutenu le promoteur. 

    Concrètement, la rue Landry, laquelle peut être empruntée tout juste après la rue de l’Église, sera prolongée de 150 mètres vers l’ouest avant de bifurquer vers le sud pour finalement rejoindre la rue Principale. Le nouveau tronçon se nommera «rue Saindon» en l’honneur de l’ancien propriétaire des terrains.

    «On m’a promis que la rue sera réalisée au printemps prochain. Ensuite, les constructions seront entamées», a ajouté l’homme d’affaires.  

    Selon Conrad Gosselin, qui est aussi impliqué au cœur du projet Village Vert de Rivière-du-Loup, le développement à Saint-Antonin comptera sur une valeur ajoutée environnementale. Il a expliqué que les eaux de pluie seront récupérées directement sur les terrains, grâce à différentes installations.

    Cette façon de procéder aidera à diminuer le ruissellement vers les fossés, à empêcher les débris d’atteindre le bassin versant et à diminuer la pression dans les égouts pluviaux, a-t-il dit.

    «Nos ingénieurs ont conçu des plans de façon à ne détourner qu’un maximum de 8 % d’eau en ruissellement, comme tout site en végétation non urbanisé», a-t-il expliqué. 

    Notons que les nouveaux immeubles n’offriront pas de logements sociaux ou de «logements abordables» à proprement dit. M. Gosselin a rappelé que son projet est entièrement privé, donc sans aide financière externe, et que les couts de construction sont très élevés.

    «L’idée c’est de mettre des logements sur le marché», a-t-il dit, soulevant l’idée que les nouveaux locataires quitteront des maisons ou des appartements, créant une offre plus importante sur le territoire. 

    Le cout mensuel des logements, une fois disponibles, n'a pas été précisé. 

    UNE BELLE NOUVELLE

    Présent lors de l’annonce, le maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau, s’est réjoui de la nouvelle. Selon lui, il s’agit d’un «projet majeur» pour sa ville, dont le secteur «village» est en plein développement. 

    «C’était quelque chose qui manquait. On a beaucoup de demandes pour des logements au bureau municipal. Les besoins sont très importants», a-t-il laissé entendre. 

    «Dans cette section de la ville, ce sera vraiment apprécié. On a des projets d’infrastructures en développement avec le centre des loisirs et le parc vert […] C’était donc une priorité d’avoir un développement immobilier ici.»

    L’an dernier, au-dessus de 40 unités de logement se sont ajoutées à Saint-Antonin, un nombre qui ne devrait pas être à la baisse cette année. Il y a 10 ans, la situation était toute autre, alors qu’on notait une augmentation d’une quinzaine d’unités par année. 

    Selon M. Nadeau, cela témoigne de l’appétit des promoteurs qui voient à Saint-Antonin de belles opportunités. D’autres projets immobiliers pourraient d’ailleurs être annoncés dans le futur, a-t-il dit. 

    Les travaux préparatoires pour le chantier sont commencés depuis quelques jours. Ils sont effectués par l’entreprise Excavation Bourgoin & Dickner. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 juillet 2024 | 6h30

    12 terrains disponibles sur le parc du motel industriel de Notre-Dame-des-Neiges et Trois-Pistoles

    Une douzaine de terrains comptabilisant 73 000 mètres carrés, seront disponibles sur le parc du motel industriel de Notre-Dame-des-Neiges et Trois-Pistoles. Les terrains seront prochainement équipés des services publics en aqueduc, égouts, électricité, éclairage public et rue pour avoir accès aux divers terrains à usage commercial ou ...

    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...