X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un nouveau quartier général pour Racines boulangerie fermière 

durée 8 juillet 2023 | 06h54
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’ancien magasin général Sirois de Cacouna accueillera de nouveaux hôtes, l’automne prochain. Le bâtiment empreint d’histoire, situé au cœur de la municipalité, a récemment été acquis par les propriétaires de l’entreprise Racines boulangerie fermière, Eve Lapierre et Fabien Demandolx. Ils comptent y produire leurs pains et pâtisseries, mais aussi en profiter pour accueillir leur clientèle. 

    Les locaux du Magasin Sirois, qui ont abrité une autre boulangerie dans les dernières années, reprendront ainsi vie, au plus grand plaisir de la communauté. L’annonce, d’abord réalisée sur les réseaux sociaux, n’a pas manqué d’attirer son lot de commentaires positifs et de félicitations. 

    «Les gens sont très heureux et nous aussi», a confié Eve Lapierre la semaine dernière. «Depuis quelques jours, plein de gens nous racontent des histoires et des souvenirs de l’endroit.»

    «On sent aussi que plusieurs personnes étaient tristes de la vente et de la possibilité que le magasin puisse redevenir un lieu privé. Pour la plupart des gens, c’est vraiment une bonne nouvelle», a-t-elle ajouté, se réjouissant de la confiance qui leur est actuellement témoignée. 

    Voilà maintenant quelques temps que les propriétaires de Racines boulangerie fermière rêvaient d’un endroit pour déménager leur production boulangère de leur maison de L’Isle-Verte à un local plus adapté où ils pourraient accueillir leurs fidèles clients. Le bâtiment, bien connu pour avoir été la propriété de la famille Sirois jusqu’au début des années 2000, s’est présenté à eux comme une évidence.

    «Pour l’espace et la logistique, ça commençait à être plus compliqué [à la maison], 
alors on était à l’affut depuis janvier», a raconté Eve Lapierre.

    «On est très contents, a-t-elle réitéré. C’est un super beau bâtiment, au cœur d’un village magnifique, près de Rivière-du-Loup. Pour nous, ça faisait beaucoup de sens.» 

    Sans s’avancer sur une date précise, les nouveaux propriétaires estiment qu’ils seront 
prêts à ouvrir leurs portes quelque part cet automne, le temps de déménager et de mettre l’endroit à leur main.

    «On devrait utiliser l’espace du magasin général comme il est présentement, avec quelques petits ajustements», a-t-elle précisé. 

    D’ici là, l’entreprise sera présente dans les marchés publics, ainsi que sur la rue Lafontaine. Il n’est d’ailleurs pas question pour le couple de mettre fin à sa présence au centre-ville de Rivière-du-Loup.

    «C’est super important pour nous d’y demeurer. On aime l’endroit et la synergie avec les commerces voisins. Les gens se sont aussi créé une habitude, alors on souhaite garder la même formule.» 

    «Cacouna, ça deviendra un lieu de rendez-vous quand ils voudront prendre le temps», a-t-elle proposé.  

    Une nouvelle qui réjouira à coup sûr les habitués, nombreux depuis la vente du premier pain il y a déjà quatre ans.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    10 juin 2024 | 13h00

    La Chambre de commerce se réjouit du dépôt de la pétition citoyenne

    La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup salue le dépôt à l’Assemblée nationale par la députée de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne, de la pétition citoyenne relative au maintien de la Traverse Rivière-du-Loup – Saint-Siméon au quai de Rivière-du-Loup, le vendredi 7 juin. Cette pétition a été initiée par Marc Morin, un ...

    30 mai 2024 | 8h03

    Les boissons pur miel de Cru d’Abeille séduisent le dragon David Côté

    Mission accomplie pour les cofondateurs de Cru d'Abeille qui proposent des hydromels réinventés et des cocktails apicoles naturels, pétillants et légers. L’entrepreneur originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, François Beaudoin, et son partenaire William Audet ont accepté une offre de 100 000 $ en échange de 20 % des parts de leur entreprise lors de ...

    17 mai 2024 | 13h54

    Du rêve d’une multinationale à la Librairie du Portage, le parcours de Valérie Lavoie

    De ses rêves de grandeur à ses retours à la réalité, la propriétaire qui se cache derrière la Librairie du Portage, Valérie Lavoie, s’est confiée sur son parcours lors de son passage au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprises (CDE) de la région de Rivière-du-Loup le 16 mai. Du plus loin qu’elle se souvienne, la native de ...