X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une entreprise témiscouataine propose une technologie qui imite le mouvement humain

durée 22 juin 2023 | 06h01
  • La division du Groupe FP Technologies, OptiMach, a développé le «Replicator», qui propose des stations de travail robotisées et adaptatives propulsées par «Mimic» de Nordbo Robotic. L’entreprise est la seule au Canada à avoir intégré cette technologie danoise à une robotique industrielle sans programmation.

    «Nous sommes très fiers de pouvoir proposer une technologie robotique simple d’utilisation qui répond aux besoins réels de faciliter efficacement l’intégration du 4.0 dans les industries. En plus, le retour sur investissement est vraiment très intéressant», souligne Francis Pelletier, président de Groupe FP Technologies.

    Les systèmes Replicator sont préassemblés et préconfigurées, ce qui permet une mise en route simple et rapide pour les industries. Une formation à distance par vidéo est également disponible pour permettre une prise en main facile et autonome.  

    «Je ne compte plus le nombre de robots que j’ai vu laissés dans un coin lors de visites en usine chez des clients, raconte M. Pelletier. […] Trop compliqué, trop long à programmer, trop de perte de temps, manque de connaissances, sont des raisons évoquées par les industries pour qui l’intégration de la robotique dans leur usine n’a pas été concluante».

    Ainsi, c’est en recherchant une façon de simplifier et de rendre plus accessible l’utilisation de robot en industrie que Nordbo Robotic au Danemark s’est fait remarquer. L’entreprise danoise a mis au point la technologie «Mimic» qui imite le talent de l’humain de façon répétitive et n’exige aucune programmation. Il suffit de transférer le déplacement des mains au robot pour enregistrer le mouvement et le mettre au travail automatiquement. Avec la robotique sans code, n’importe qui peut rapidement programmer un robot par le mouvement de ses mains pour plusieurs applications : sablage, ébavurage, polissage, application de colle et d’adhésif, peinture, soudure, bref toutes activités répétitives pratiquées en industrie.

    Groupe FP Technologies croit aider à la collaboration entre humains et robots dans un même espace de travail en facilitant le fonctionnement de la technologie. Ce n’est pas d’hier que les robots sont utilisés en industrie. Leur intégration aide notamment dans les chaînes de production. L’entreprise souhaite en aider d’autres dans leur développement industriel 4.0 avec leur nouvelle création.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...

    5 juillet 2024 | 9h17

    La fusion entre les groupements forestiers de Témiscouata et de Métis-Neigette devra attendre 

    La fusion envisagée entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette n’aura pas lieu, du moins à court terme. Le projet a été proposé aux membres lors d’une assemblée générale extraordinaire le 20 juin, mais le résultat s’est révélé insuffisant. Ce n’est toutefois que partie remise, estiment les ...